Qu’est-ce qu’on entend par « le premier regard » ?
Fatwa No: 26644

Question

J'aimerais connaître la sagesse principale du fait que le premier regard soit licite, surtout le regard dans la rue ou autres endroits. En effet, une altération de cette finalité s'est manifestée du fait que les gens braquent le regard sur autrui, en l’examinant même, sous prétexte qu'il s'agit du premier regard licite. En outre, ils suivent du regard l'autre côté de la rue, compte tenu du fait que le premier regard est licite. C'est pourquoi, j'aimerais que vous éclaircissiez le concept du premier regard et la véritable raison du fait qu'il soit licite, et la contradiction entre le comportement cité et le détournement du regard qu'Allah, le Très Haut, a prescrit dans le Coran. De même, j'aimerais que vous m'indiquiez les effets néfastes de ce regard sur la vie conjugale, dont l'insatisfaction qui naît entre les époux, sous l'influence de cette conduite déréglée de fixer les autres du regard en considérant ce regard licite, étant le premier.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Serviteur et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

 

Le regard volontaire que porte un homme sur une femme qui lui est étrangère, est illicite, qu'il soit le premier ou le second.

 

En ce qui concerne le regard pardonné, c’est le regard fortuit qui a lieu quand un homme voit involontairement une femme, à condition qu’il détourne son regard tout de suite sans essayer de la regarder de nouveau. Si, par contre, il persiste à la regarder ou bien s’en détourne pour  la lorgner une seconde fois, il aura ainsi commis  un acte illicite. A ce propos, Djarîr ibn ‘Abd Allah a dit : «J’interrogeai le Prophète () à propos du regard fortuit et il m'ordonna de détourner le regard». (Mouslim)

 

Aucun des oulémas ni des gens raisonnables n'a expliqué ce hadith par l'autorisation de prolonger le premier regard ou d'examiner la chose regardée ou de le faire intentionnellement. Dans son explication de ce Hadîth, al-Nawawi a dit : «Le regard fortuit désigne le regard d’un homme posé sur une femme étrangère, involontairement. Dans ce cas, l'homme ne commet pas de péché pour cela et il devra détourner le regard immédiatement. S'il détourne le regard, il n’aura commis aucun péché. Par contre, s'il continue à regarder, il aura péché d'après ce hadith, car le Prophète () a donné l’ordre de détourner le regard, en plus de la Parole d’Allah, le Très Haut, qui dit (sens du verset) :

 

'Dis aux croyants de baisser leurs regards et de garder leur chasteté. C’est plus pur pour eux. Allah est, certes, Parfaitement Connaisseur de ce qu’ils font.'» (Coran 24/30) »

 

Ce hadith explique effectivement l'autre hadith dans lequel le Prophète () a dit :

 

«Ô ‘Ali, ne fais pas suivre le premier regard par un second  car certes, le premier te sera pardonné alors que le second te sera compté» (Ahmad, al-Tirmîdhi, Abû Dâwûd)

 

Donc, le premier regard est le regard fortuit à propos duquel il nous a été ordonné de détourner le regard s’il se produisait.

 

Certes, le fait de fixer le regard sur ce qu'Allah, exalté soit-Il, a interdit, assombrit le cœur, affaiblit la perspicacité de l’esprit, mène aux vices, à la corruption des sociétés et à tant d’autres maux. Il incombe donc autant à l'homme qu'à la femme de détourner le regard de ce qui est illicite.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation