Dévoiler ses péchés pour avertir de leur danger
Fatwa No: 287926

Question

Salamou alaykoum,
J'aimerais écrire un texte pour mettre en garde contre quelque chose de très dangereux pour la foi car beaucoup ne s'en méfient pas assez. Le souci, c'est que pour ça, je dois parler de mon expérience et dévoiler certains de mes péchés. Comment éviter cela ? Puis-je parler avec des propos équivoques pour éviter de dire "je" comme par exemple "une personne" ?
Baraka Allahou fik.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

Les Textes de la Charia sont venus ordonner au musulman de se voiler et de ne pas divulguer ses propres péchés. En effet, Le Prophète () a dit dans un hadith rapporté par Abû Hurayra : « Toute ma nation est graciée (ou se porte bien) sauf les divulgateurs (des turpitudes). Est considéré comme divulgation l’individu qui commet un péché pendant la nuit et au lever du jour - tandis qu’Allah l’a voilé - il dit : « Ô tel ! La nuit passée j’ai fait ceci et cela. » Alors qu’il a passé, la nuit, voilé par son Seigneur ; au matin il révèle ce qu’Allah a couvert ! » (Boukhari et Muslim)
Le Prophète () a dit également dans un hadith rapporté par Ibn ‘Umar : « Ecartez-vous de ces souillures qu’Allah a interdites. Si malgré tout l’un de vous s’y trouve impliqué, qu’il se couvre par le secret d’Allah (c’est-à-dire : qu’il en garde pour lui-même le secret, sans le divulguer) et qu’il se repente à Allah.» (Rapporté par al-Hâkim qui s’est abstenu de le juger ; al-Dhahabî quant à lui l’a jugé conforme aux critères d’authenticité fixés par les deux cheikhs Boukhari et Muslim et al-Albânî l’a qualifié d’authentique).

S’il y a un intérêt ou une nécessité qui le pousse à divulguer quelques-uns des péchés qu’il a commis il n’y a pas de mal à le faire à condition qu’il se garde de se les attribuer ou de les attribuer à une tierce personne déterminée.

Et Allah sait mieux

Fatwas en relation