Donner des pots-de-vin pour pouvoir vendre ses marchandises
Fatwa No: 294148

Question

Je vends à une société de la marchandise de premier choix, un jour son directeur me demande de l'argent pour l'aider, je lui ai donné; mais maintenant, il me le demande à chaque fois sinon je ne peux vendre à cette société. est ce du pot de vin? que puis je faire car il est le bras droit dans cette société ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :
 

Il vous est illicite de lui donner de l’argent car c’est un pot-de-vin (Rachwa) : d’après Abdallah Ibn Amr, Radhia Allahou Anhouma, le Prophète () a dit : « Allah, le Très Haut, a maudit le corrupteur et le corrompu. » (Al-Tirmidhi).
Il est illicite de demander le pot-de-vin, de l’accepter et de le donner : il en résulte des méfaits immenses, non pas seulement pour le donneur ou celui qui l’accepte, mais pour toute la société : la corruption des mœurs, la déprédation des vertus et l'accaparement des biens des gens.
Si les fonctionnaires et ceux qui gèrent les affaires des gens s’habituent à n’accomplir leurs devoirs qu'en contrepartie de pots-de-vin, cela va causer un dommage effarant aux gens, surtout pour ceux qui ne peuvent payer un pot-de-vin pour avoir leurs droits, le risque est donc énorme.
Quant au directeur qui n’achète ou n’accepte la transaction que si on lui paie un pot-de-vin, il ne peut être considérée comme une personne de confiance car son seul souci c’est le pot-de-vin et non l’intérêt de la société ou la considération de la qualité de la marchandise ; ainsi il va omettre les insuffisances et les défauts et de là les droits de la société vont se perdre.
Donc vous devez cesser immédiatement cette pratique interdite : celui qui craint Allah, le Très Haut, Il lui suffira, lui facilitera ses affaires et lui dispensera des biens d’une manière à laquelle il ne s’attendait pas.

Et Allah sait mieux.
 

Fatwas en relation