L'obéissance envers le mari passe avant celle envers les parents
Fatwa No: 309028

Question

Salam alaykum,J'ai une question concernant la vie de famille et le comportement des parents. Ma mère ne m'adresse plus la parole à chaque fois que je fête l'Aid avec mon mari dans sa famille en premier avant de leur rendre visite (chaque année avec mon mari nous souhaitons alterner : 1 année mes parents en premier ensuite ma belle-famille). Cette année, elle m'a dit qu'elle faisait une croix sur moi car pour éviter les tensions, je suis venue le jour de l'Aid avec l'autorisation de mon mari mais celui-ci m'a demandé de le rejoindre en milieu de soirée. Ma mère me considère comme n'étant pas venue car je ne suis pas restée. Elle souhaiterait que chacun de nous soient séparés dans sa famille respective pour fêter l'Aid. Mon père quant à lui estime que je dois suivre mon mari. Que dit l'islam à ce sujet ? Quel est le meilleur comportement à suivre afin de ne léser aucune partie ? Suis-je en tort si j'obéis à mon mari qui souhaite que je passe la fête d'al 'Aid avec lui ?Je vous avoue que la situation est assez grave compte tenu du fait que ma mère a dit qu'elle faisait une croix sur mon mari et moi. Elle m'avait menacé de ne plus me reconnaître si je ne venais pas le weekend suivant l'Aid. Aussi, elle porte des paroles qui ne sont pas convenables à notre égard, qu'Allah ta’ala la guide.Cette situation me pèse, et je souhaiterais savoir quel est le meilleur comportement qui plaira à Allah soubhana wa ta’ala.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

En principe, l'obéissance envers le mari passe avant l'obéissance envers les parents. Lorsqu’une femme se marie, son mari a plus d'autorité sur elle que ses propres parents. Cheikh al-Islâm ibn Taymiyya, qu'Allah lui fasse miséricorde, a dit : « Lorsqu’une femme se marie, son mari a plus d'autorité sur elle que les parents de cette dernière et son obéissance envers son mari est d’autant plus obligatoire. » (Al-Fatâwâ)

Votre mère n'a donc pas le droit de se mettre en colère contre vous et de vous renier parce que vous avez réalisé le désir licite de votre mari et non son désir à elle.

Nous vous conseillons d'essayer de vous entendre avec votre mari sur un programme qui contentera votre mère et ne mettra pas en colère votre mari ou sa famille afin de contenter tout le monde et de préserver vos liens de parenté.

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui