Existe-t-il une Zakât de l'Achoura ?
Fatwa No: 313045

Question

Assalam alaykum,Il y a 5 ans j'ai partagé en deux parts égales une somme d'argent entre mes deux filles que j'ai placé dans deux comptes épargne en leur nom respectif. Il y a aucun intérêt cumulé. Ces deux sommes sont constantes à ce jour : dois-je pratiquer la zakat de l'achoura ? Comment m'y prendre ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

Si la part de chacune des deux filles atteint le nisâb (minimum légal sur lequel la Zakât doit être payée) soit seule soit après avoir été ajoutée à d'autres sommes d'argent qu'elle possède, il est alors obligatoire de s'acquitter de la Zakât dessus.

Le nisâb équivaut à la valeur de 85 grammes d'or pur ou à 595 grammes d'argent pur.

Quant à la Zakât, elle correspond au quart du dixième, c'est-à-dire à 2,5% de la somme, à verser après l’écoulement d’un an.

Si la Zakât n'a pas été acquittée durant les années précédentes, c’est illicite, et il faut s'en acquitter pour toutes les années où elle n’a pas été payée.

Quant à savoir qui est chargé de payer la Zakât sur l'argent mentionné, il s'agit de vos deux filles elles-mêmes si ces dernières sont pubères ou de leur tuteur ou de celui qui leur a fait don de cet argent dans le cas où elles ne seraient pas pubères. Ibn Qudâma a dit : « Quant au musulman libre qui possède une somme d'argent qui atteint le nisâb et qui n'a pas de dette, il doit s'acquitter de la Zakât dessus une fois qu'une année entière s'est écoulée, en ayant l’argent en sa possession, et cela, qu'il soit jeune ou vieux et sain d'esprit ou fou. [...] Si cela est confirmé, le tuteur doit s'acquitter de la Zakât pour eux, car le paiement de cette Zakât est obligatoire tout comme pour la personne pubère et saine d'esprit. Le tuteur est donc responsable de la payer pour eux, car c'est un devoir pour un jeune ou un fou et le tuteur de ceux-ci doit s'en acquitter à leur place. » (Al-Mughnî)

Nous attirons ici votre attention sur le fait qu'en Islam il n'existe pas de « Zakât d'Achoura » et le fait que certaines personnes prétendent qu'il faut s'acquitter de la Zakât le jour d'Achoura en particulier n'a aucun fondement en Islam.

L'obligation est de s'acquitter de la Zakât une fois qu'une année s'est écoulée, et cela, à n'importe quel mois du calendrier lunaire.

Nous attirons également votre attention sur le fait qu'il est interdit de placer de l'argent dans une banque usuraire, et cela, même sur un compte non rémunéré par un taux d’intérêt sauf en cas d'extrême nécessité comme lorsque l'on craint de se le faire voler ou de le perdre et qu'il n'existe aucune banque islamique. Dans ce cas, il est alors permis de placer son argent sur un compte non rémunéré par un taux d’intérêt. Sinon, il ne faut pas laisser ces intérêts à la banque, mais les prélever et les dépenser dans des bonnes œuvres, aux pauvres et aux nécessiteux sans compter ces intérêts comme faisant partie de la Zakât.

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui