Prescription de la Charia relative à celui qui a un rapport avec sa femme de telle sorte qu'il ne puisse accomplir la prière dans le temps qui lui est imparti
Fatwa No: 32423

Question

Assalamo Alaikom wa Rahmatullah wa Barakatoh. Qu’Allah vous récompense ! j’ai eu un rapport avec une femme dans un pays non islamique et je ne savais pas alors le moment de la prière, et ce fut le temps de la prière d’al Fadjr et je ne pus prier avant sa fin. Qu’Allah accepte mon repentir et le vôtre et nous compte tous parmi les repentants !

Réponse

Louange à Allah et la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

 

Celui qui a un rapport avec sa femme pensant que le temps de la prière n’est pas encore venu ou qu’il ne s’est pas encore écoulé, puis se rend compte du contraire, doit faire cette prière même après l’écoulement de son temps et il ne commet pas de péché à cause de cela car il ne l’a pas fait intentionnellement. En effet celui qui se trompe ou qui oublie ne commet pas de péché comme indiqué dans le hadith prophétique où le Messager () dit :

 

«Certes, Allah, exalté soit-Il, a pardonné à ma communauté, les fautes commises par erreur, par oubli ou par contrainte » (ibn Mâdjah)

 

Cependant, s’il trouve qu’il n’a pas assez de temps pour avoir un rapport avec sa femme et accomplir ensuite la prière, et que malgré cela, il a un rapport avec son épouse sans avoir le temps de faire la prière avant l’écoulement du temps qui lui est imparti, il commet un péché, non pas à cause du rapport, mais pour avoir délaissé la prière.

 

En tout état de cause, si vous avez rattrapé cette prière, vous vous êtes acquitté de l’obligation de la refaire. Sinon, vous devez vous précipiter de la rattraper.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation