Authenticité d'un récit concernant la naissance d'Ibrâhîm
Fatwa No: 344626

Question

Assalam alaykum, J'aimerais connaître l'authenticité de ce récit rapporté dans "L'authentique des récits des prophètes d'Ibn Kathir", concernant la naissance d'Ibrahim alayhi wa salam. "On dit également qu'une étoile apparut et que sa lueur masqua le soleil et la lune, ce qui terrifia les gens ainsi que Nimrud qui réunit les devins et les astrologues pour les interroger à ce sujet. Ils lui répondirent : un enfant va naître parmi tes sujets et il mettra fin à ton royaume. A ce moment, Nimrud interdit aux hommes d'approcher les femmes et il ordonna que l'on tue tous les nouveau-nés. Ibrahim naquit à ce moment et Allah le protégea de la ruse des dépravés" Page 297 tome 1 en français.Peut-on tenir compte de ces informations ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

Si vous sous-entendez par votre question : « Peut-on tenir compte de ces informations ? », le fait de savoir si la chaîne de transmission de cette histoire est Sahîh, sachez que cette histoire a été mentionnée par l'imam ibn Kathîr, qu'Allah lui fasse miséricorde,  dans ses livres intitulés al-Bidâya Wa-l-Nihâya et Qasas al-Anbiyâ' et il l’a attribuée à l'imam ibn Djarîr al-Tabarî, qu'Allah lui fasse miséricorde,  dans son livre Târîkh al-Tabarî. Ce récit n’implique pas d’œuvre pie selon la Charia, comme on le sait, et il n'a pas été rapporté du Prophète (), mais sa chaîne de transmission s'arrête à ibn 'Abbâs et ibn Mas'ûd, qu'Allah soit satisfait d'eux. Quant à la chaîne de transmission rapportée par Ibn Djarîr, elle comporte des rapporteurs jugés faibles (Da'îf) et d'autres au sujet desquels il y a divergence quant à leur fiabilité.

Par contre, si vous sous entendez par votre question le fait de savoir si ce que les astrologues ont rapporté s'est vraiment passé et si l'on peut croire en ce qu'ils disent, sachez que les astrologues peuvent parfois dire juste dans certaines choses qu'ils rapportent et qui font partie de l'invisible, en raison du fait que les démons lui rapportent ces choses qu'ils sont parvenus subrepticement à écouter dans le ciel. Cependant, il est rare que ce qu’ils disent soit vrai et ils mentent la plupart du temps. Abû Hurayra, qu'Allah soit satisfait de lui, a rapporté que le Prophète () a dit :

« Quand Allah prononce Son jugement dans le ciel, les Anges battent des ailes en signe de soumission à Sa Parole. Ce battement ressemble au son que fait une chaîne frottée contre un rocher très lisse, et ils acceptent le Jugement avec sérénité et satisfaction. Ensuite, lorsque la frayeur s'est éloignée de leur cœur, certains demandent : "Qu'a dit votre Seigneur ?" Et les autres répondent : "La Vérité, c'est Lui le Sublime, le Très-Grand." A ce moment, les démons sont à l'écoute, les uns au-dessus des autres. Le démon qui frôle le ciel saisit au vol la nouvelle, puis la répète à celui qui est en dessous de lui, jusqu'à ce qu'elle arrive au dernier qui la répète au sorcier ou au devin. Il arrive que le démon soit atteint par un météore avant de transmettre la nouvelle, ou bien qu'il la transmette avant qu'il ne soit touché, mais il y rajoute alors une centaine de mensonges, et ceux qui l'entendent du sorcier ou du devin disent : "Ne nous avait-il pas dit un jour ceci et cela ?" et ils le croient du fait de cette parole entendue du ciel.  » (Boukhari)

 

Quoi qu'il en soit et comme nous l'avons dit, cette histoire n’implique aucune œuvre à accomplir et rapporter ce genre d'histoires sur les communautés précédentes est permis. Le Prophète () a dit : « Rapportez les récits transmis par les fils d'Israël sans éprouver aucune gêne. » (Abû Dâwûd, al-Tirmidhî)

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation