Une mère peut-elle choisir seule le prénom de son enfant ?
Fatwa No: 367144

Question

Assalam alaykoum,Je suis enceinte et divorcée.Ai-je le droit de donner moi-même le prénom de l'enfant à naître, en tant que mère ? En sachant que le père ne s'est absolument pas préoccupé de ma grossesse ?Merci

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

Tout d'abord, les parents doivent choisir le prénom du nouveau-né en se consultant l'un l'autre et doivent veiller à choisir un beau prénom comme un des prénoms de prophète ou de personne pieuse tout en évitant de choisir un prénom comprenant quelque chose d'interdit ou de laid.

Si les parents ne se mettent pas d'accord, selon les savants, c'est alors au père et non à la mère que revient le droit de choisir le prénom de l'enfant. Ibn al-Qayyim, qu'Allah lui fasse miséricorde, a dit dans son livre intitulé Tuhfa al-Mawdûd : « Chapitre 5 : le choix du prénom est un droit du père et non de la mère : cela ne fait l'objet d’aucune divergence entre les oulémas et s'il y a un conflit entre les parents sur le choix du prénom de l'enfant c'est alors au père que revient ce droit. Tous les hadiths précédents indiquent cela. De même que l'enfant porte le nom de son père et non de sa mère et que l'on dit : "Untel fils d'untel (nom du père)." Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) : "Appelez-les du nom de leurs pères : c'est plus équitable devant Allah. [...]" (Coran 33/5) »
A noter que le fait que l'homme ne se soit absolument pas préoccupé de sa femme durant sa grossesse ne lui enlève en rien ce droit.

Nous attirons également votre attention sur le fait que l'homme a le devoir de subvenir aux besoins de sa femme enceinte même s'il l'a définitivement répudiée ou si elle est désobéissante envers lui.

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation