A qui revient le péché d'une femme qui a trompé son mari ?
Fatwa No: 381433

Question

As-Salam alaykoum
Ma question est la suivante : j’ai entendu dire que dans le cas où une femme trompe son mari c’est ce dernier qui reçoit les péchés, est-ce vrai ? Merci beaucoup.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons.

 

A la base si une femme trompe son mari c’est elle qui supporte les conséquences de ce grave péché et horrible turpitude. Allah, exalté soit-Il, dit « Chaque âme doit assumer la charge de ce qu’elle a fait.  » (Coran 74/38) et dit aussi exalté soit-Il : « […]. Toute âme n’acquiert qu’à ses dépens le mal qu’elle a commis. Nul ne portera le fardeau d’un autre. » (Coran 6/164). Ceci n’empêche pas que le mari de cette femme peut avoir une part de responsabilité s’il a fait preuve de négligence dans son devoir de préserver sa femme et de tenir à sa chasteté, car la femme est une amâna (dépôt) et aussi une immense responsabilité pour son mari. Allah, exalté soit-Il, dit dans le Coran : « Les hommes ont préséance sur les femmes…» (Coran 4/34). Le mot "préséance" désigne ici la responsabilité de chef de famille. Le Prophète () a dit dans un hadith authentique rapporté par Boukhari et Mouslim : « Le mari est gardien et responsable de son foyer et il sera interrogé à propos de la charge qui lui a été confiée.  »

Il est à noter que la fornication est l’un des péchés capitaux et l’une des grandes turpitudes et elle devient plus grave lorsqu’elle est commise par une personne mariée, car l’interdiction est plus sévère et le péché plus grave. C’est pourquoi la Charia a décrété que le châtiment du fornicateur qui a déjà été marié est la lapidation jusqu’à la mort et que celui qui n’a jamais été marié est de subir cent coups de fouet et un an d’exil.


Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation