L’obligation faite au père qui a les moyens matériels de subvenir aux besoins de ses fils et petits-fils qui sont dans le besoin
Fatwa No: 393421

Question

Mon père n’a pas d’emploi et n’arrive pas à subvenir à nos besoins. Il s’est endetté auprès des gens et de sommes élevées. Nous ne savons pas comment nous pourrons les rembourser ! Sachant que mon grand père, le père de mon père, possède de nombreuses terres. Il lui est possible d’en vendre une partie pour rembourser ces dettes mais il refuse d’aider son fils. Commet-il un péché pour refuser de lui accorder son aide ? Sachez aussi que mon père est à l’étranger et cherche à gagner sa vie par tous les moyens. Il est malade et son état de santé ne lui permet pas de rester loin de nous.J’espère que vous nous renseignerez, qu’Allah vous récompense par un bien

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

Selon nous, l’avis le plus juste sur cette question, il est obligatoire au père qui en a les moyens de subvenir aux besoins de son fils qui est dans le besoin et n’a ni argent ni moyen de subsistance. Cela est aussi valable pour ses petits-fils et toute sa descendance, même si le fils est adulte et en bonne santé, tant qu’il est dans le besoin. Al-Mardâwî, qu’Allah lui fasse miséricorde, a dit dans son livre Al-Insâf en guise d’explication des termes de certains juristes : ‘ ... ses enfants, même ceux issus de sa descendance’  cela inclut ceux qui sont adultes, en bonne santé et en pleine possession de leurs moyens si toutefois ils sont pauvres. C’est l’avis authentique sur cette question qui est celui des tenants de l’école de de l’imam Ahmad, qui est la seule à soutenir cet avis, contrairement à toutes les autres écoles.’

Ibn Qudâma, qu’Allah lui fasse miséricorde, a dit dans son livre Al-Kâfî : ‘ s’ils sont de même lignage, comme le cas d’un père pauvre et un grand père riche, il incombe alors au grand père de subvenir à ses besoins.’

En conséquence, tant que votre grand père a les moyens matériels de le faire, il doit subvenir aux besoins de son fils et de ses petits fils qui sont dans le besoin. Quant aux dettes contractées par votre père, votre grand père n’est pas dans l’obligation de les rembourser tout comme il ne lui incombe pas de donner à son fils l’argent correspondant aux besoins qui étaient à sa charge par le passé car cette responsabilité n’a plus lieu d’être une fois que son temps est passé. Al-Hajawî, qu’Allah lui fasse miséricorde, a dit dans Al-Iqnâ’ : ‘ Celui qui n’a pas dépensé son argent pour subvenir aux besoins de ceux qui sont à sa charge durant une période donnée n’aura pas à leur donner de contrepartie sauf si un juge l’impose ou qu’ils aient contracté des dettes avec son autorisation.’

Mais, si votre grand père a les moyens de rembourser les dettes contractées par votre père alors le mieux est qu’il le fasse à titre d’aumône.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui