Dédommager le mandataire pour les efforts consentis, le préjudice subi et l’argent dépensé pour mener à bien la tâche qui lui a été confié
Fatwa No: 406726

Question

Suite au décès de mon père, et vu que je suis le frère ainé, tous les membres de la famille m’ont mandaté pour voyager et prendre en charge la vente des terres et des maisons que mon père a laissé et récupéré l’héritage de notre pays d’origine.Pour ce faire, j’ai dû démissionner de mon emploi et mon épouse a dû en faire autant pour s’occuper des enfants. En conséquence, nous avons subi une perte de nos salaires et sur le cours de notre vie durant cette période. J’au supporté tous les frais sur mes économies personnelles et de mes propres deniers tout ce qui concerne les voyages et la résidence au pays, les frais de transport, les diverses démarches administratives sachant que ces frais se sont élevés à une certaine somme.Ma question : Est-ce qu’il relève de mon droit de prélever des biens de l’héritage le montant correspondant à ces frais durant cette période ? Dois-je avoir l’accord des autres héritiers pour cela ou est-ce mon droit sur le plan religieux ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons : Toutes les dépenses que vous avez effectuées de votre argent personnel conformément à l’usage pour mener à bien la tâche que les héritiers vous ont confié, il est de votre droit de le récupérer dans son intégralité en le prélevant sur l’héritage. Il est mentionné dans le livre al-Fatâwa l-Mahdiyya Fî al-Waqâ’i’ al-Misriyya ‘Ala Madhhab Abi Hanifa : ‘… Le mandataire a la possibilité de gérer les affaires du mandant comme il sied. Les dépenses effectuées par le mandataire pour ces affaires devront être prises en ligne de compte et lui être remboursées. Et les frais qui ne concernent pas cette affaire ne le seront pas sauf avec l’autorisation du mandant ou son accord.’ Fin de citation. Pour ce qui est de recevoir un salaire pour les efforts consentis ou un dédommagement suite au préjudice subi en raison de l’accomplissement de cette tâche. Vous n’avez pas le droit de prendre quoique ce soit des biens de l’héritage sans que les héritiers ne le sachent et qu’ils soient d’accord pour cela. Et ce, à partir du moment où vous n’aviez pas convenu avec eux d’un tel salaire ou d’un dédommagement avant de prendre en charge cette tâche. Ceci dit, s’il est d’usage de recevoir un salaire pour l’accomplissement d’une telle tâche et que vous n’aviez pas l’intention de le faire à titre gracieux, alors vous avez droit à un salaire correspondant à celui qui est d’usage pour un tel type de travail. A moins que la totalité des héritiers qui sont sains d’esprit ne soient d’accord pour vous rémunérer davantage. Il n’y a pas de mal dans ce cas à en prendre. Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui