Comment restituer l’argent volé à son propriétaire sans causer de préjudice au voleur
Fatwa No: 407479

Question

Il y a quinze ans, mon père et son frère avait une affaire en commun. Je leur en volais de l’argent et le mettait dans ma poche. J’ai agi ainsi durant cinq ans. Je me suis repenti à Allah le Seigneur des mondes et la louange lui revient. J’ai évalué la somme que je leur avais prise. Mon oncle est mort l’année dernière – qu’Allah lui fasse miséricorde – et mon père est toujours vivant et la louange est à Allah.
Y a-t-il un moyen de leur restituer l’argent sans qu’ils ne le sachent ? Je souhaite également préserver mon honneur et ne peux pas informer mon père que je l’ai volé.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :
Il vous est obligatoire de restituer ce que vous avez volé à votre père et à votre oncle en remettant à votre père sa part et aux héritiers de votre oncle, la part qui était la sienne.
Si vous ne savez pas précisément quel est le montant volé vous devez alors l’évaluez du mieux possible et restituer une somme suffisante pour être serein et sure qu’il ne manquera rien à ce qui a été volé.
Ibn Al-‘Arabi a dit dans son exégèse : ‘ Si la part de licite et de l’illicite n’est pas clairement déterminée, il faudra évaluer la partie illicite en prenant ses précautions de façon à ce qu’il ne subsiste aucun doute pour que sa responsabilité religieuse soit complètement levée.’ Fin de citation.
Informer votre père et les héritiers de votre oncle n’est pas une condition pour lever votre responsabilité. Il vous suffit pour cela de restituer l’argent par n’importe quel moyen duquel il ne résultera aucun préjudice et ne vous mettra pas dans la gêne.
Shaykh ibn ‘Uthaymin, qu’Allah lui fasse miséricorde, a dit : ‘ Quand une personne se repend, il lui est obligatoire si elle a en sa possession des biens pris injustement des gens de les leur restituer. Si elle ne le fait pas, son repentir ne sera pas valide. On peut objecter en disant : ‘le problème c’est que si je leur rends ce sera la honte pour moi. Il se peut même que le propriétaire me dise que j’ai volé plus que ce que je lui rends.’ A celui-ci nous répondons : Il est possible de trouver un moyen pour ce faire en écrivant une lettre sans mentionner son nom et de l’envoyer à la personne qu’on a volée avec l’objet volé ou sa valeur s’il n’est pas possible de remettre l’objet du vol et de dire dans cette lettre : ceci est pour toi de la part de quelqu’un qui a transgressé tes droits et s’est repenti, et n’oubliez pas que celui qui craint Allah Il lui donnera une issue favorable.’ Fin de citation.
Efforce-toi de te repentir et de demander pardon à Allah.
Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui