Dire à son épouse dans un état de grande colère : ‘ tu es divorcée, divorcée, divorcée !’
Fatwa No: 410755

Question

Je suis un homme marié depuis 24 ans. Je dispose déjà d’une fatwa indiquant que j’ai déjà divorcé mon épouse il y a plus de 15 ans. Notre couple comptabilise donc déjà un divorce mais nous sommes revenus à une vie commune.Depuis deux ans, mon épouse a des doutes et pense que je la trompe et que j’ai une relation avec une autre femme bien qu’elle m’a fait jurer sur le Coran à plus de 10 reprises. A chaque fois on se dispute puis on se réconcilie. Depuis 10 jours, mon épouse à rouvert ce sujet et me rappelle des faits très anciens et d’autres plus récents. Elle m’énerve de plus en plus au point ou je l’ai agressé et frappé. Mon fils s’est interposé et quand il m’a saisi elle m’a rappelé des faits qui m’ont énervé encore plus au point où je ne me contrôlais plus et je lui ai dit : ‘ tu es divorcée, divorcée, divorcée !’ Deux minutes plus tard je me suis mis à dire ’qu’est-ce que j’ai fait ?’ Je me suis mis à chercher refuge auprès d’Allah contre le diable et Lui demander pardon. Jusqu’à maintenant je regrette et ne sais toujours pas comment ces mots ont pu sortir de ma bouche. Je déteste le divorce et je culpabilise. Mon épouse habite toujours chez moi mais me concernant je n’y passe pas la nuit. Ce divorce est-il effectif ? Je souhaite aujourd’hui qu’elle revienne à moi comme épouse et si Allah le veut que ce soit un repentir sincère. Renseignez-nous, qu’Allah vous récompense.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons : Si votre colère était si intense qu’elle vous en a fait perdre votre esprit et que vous ne saviez plus ce que vous disiez alors vos propos énonçant le divorce sont considérés come des propos futiles et ils n’ont aucune incidence, aucun divorce ne peut être pris en considération dans ce cas. En revanche, si en prononçant se divorce vous en étiez tout à fait conscient, la fatwa que nous délivrons sur ce site, dans un tel cas, est que la colère n’est pas un facteur qui empêche le divorce de prendre effet. Et si en prononçant le divorce, vous ne l’avez pas lié à votre épouse ni n’avez eu l’intention de la divorcer alors le divorce n’est pas effectif. Dans le Majmû’ al-Fatâwa, Cheikh al-Islam Ibn Taymiyya, qu’Allah lui fasse miséricorde, fut interrogé au sujet d’un homme en colère qui a dit ‘ tu es divorcé’ mais sans mentionner son épouse ni son prénom et il répondit : ‘ S’il n’avait pas l’intention de la divorcer, le divorce n’est pas effectif par ses propos.’ Fin de citation. Aussi, si vous aviez l’intention de la divorcer en prononçant cette formule sans toutefois avoir l’intention de la divorcer plus d’une fois, mais que la répétition des termes n’avait pour but que de confirmer vos propos alors un seul divorce est pris en considération et est effectif. Ibn Qudâma, qu’Allah lui fasse miséricorde, a dit: ‘ S’il dit à trois reprises : ‘ tu es divorcée, divorcée, divorcée !’ et prétend qu’il n’a répété cela que pour confirmer ses propos on ne doit pas le contredire.’ Fin de citation. Et si c’est le cas vous concernant, alors ce divorce est le deuxième que comptabilise votre couple. Il vous est donc permis de reprendre votre épouse durant sa période de viduité. Le conseil que nous vous adressons à vous et votre épouse est de craindre Allah et de mener une vie conjugale selon la bienséance. Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui