Invoquer Allah de ne pas perdre un de ses proches de son vivant est-il considéré comme une pratique dépassant les limites du cadre prescrit de l'invocation.
Fatwa No: 412801

Question

Quel est le statut de l'invocation au cours de laquelle on implore Allah de nous épargner de connaitre la perte d'un
proche ? Soit, qu'aucun de nos proches ne meurt de notre vivant ? Surtout que l'homme concerné par cela est éprouvé par des troubles psychologiques graves ce qui fait de sa vie un enfer et compromet fortement son avenir. Cette phobie, celle de la perte d'un proche, est l'une des plus graves. Agir ainsi correspond il à une attitude qui dépasse le cadre de ce qui est permis des bienséances de l'invocation ?
Qu'Allah vous récompense par un bien.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :


Le conseil que nous adressons à cet homme est de consulter des médecins de confiance. Ensuite, qu'il sache que les calamités surviennent nécessairement en ce monde et que personne n'y échappe.
Qu'il s'habitue donc à faire preuve de patience et sollicite l'aide d'Allah pour ce faire. Qu'il Lui demande de lui permettre de patienter face aux épreuves et d'être reconnaissant dans l'aisance. Qu'il s'en remette ensuite à Allah. Qu'il sache aussi que tout ce qu'Allah décrète est un bien et qu'aucune âme ne mourra avant d'avoir obtenu la subsistance qui doit lui revenir et de vivre le temps qui lui est imparti.
Quant à invoquer Allah de ne pas perdre un de ses proches de son vivant, il ne nous semble pas que cela fasse parti d'un comportement qui transgresse les bienséances de l'invocation, même si le mieux est de se tenir à ce que nous avons dit.


Et Allah sait mieux.
 

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui