Celui qui divorce sa femme parce qu’il est stérile suite à sa demande commet-il un péché ?
Fatwa No: 418861

Question

Je souhaite savoir si je commets un péché en divorçant ma femme ou non ? Je me suis marié avec une camarade de classe suite à une histoire d’amour qui a duré sept ans. Je me suis marié depuis un an et demi seulement. Depuis la demande en mariage les problèmes n’en finissent plus à cause de sa mère qui ne cesse d’interférer dans nos affaires de façon exagérée, elle veut gérer les affaires et sa façon de parler n’est pas convenable. Nous en sommes venus à annuler la demande en mariage. Mais je l’ai quand même demandé un an après. Suite au mariage, nous avons quand même connu des problèmes parce que la grossesse a tardé. Nous avons fait des examens et de son côté elle n’avait aucun problème pour tomber enceinte et il s’est avéré que c’est moi qui était stérile. Puis j’ai appris qu’elle en avait informé ses connaissances et ses copines. Quand je l’ai vu je lui ai reproché cela mais elle m’a répondu qu’elle ne voulait pas que les gens pensent que c’était à cause d’elle que nous n’avions pas d’enfant. Son attitude a changé avec moi et ma famille et sa famille est intervenue pour qu’il n’y ait pas de divorce. Nous avons eu d’autres problèmes et la situation s’est aggravée. Je lui ai alors dit devant sa famille : Peux-tu vivre avec moi sans enfants ? Mais elle m’a dit que non et ils ont demandé le divorce et je l’ai divorcée.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

Vous n’avez commis aucun péché – si Allah le veut – en ayant divorcé votre épouse. Vous avez même été bienfaisant envers elle en le faisant à sa demande. Si une épouse demande la séparation en échange d’argent, il est préférable au mari de répondre favorablement à sa requête. Ibn Muflih, qu’Allah lui fasse miséricorde, a dit dans Al-Furû’ : « La demande de séparation par la femme est permise s’il y a une mauvaise entente entre les deux conjoints. Et il est préférable au mari de répondre favorablement à sa requête. » Fin de citation

Si vous l’avez divorcée et que vous lui avez donné tous ses droits, vous avez été bon envers elle. Nous implorons Allah pour qu’Il vous le rende par ce qui est meilleur.

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui