Épouser une femme pendant qu'elle observe son délai de viduité (‘Idda)
Fatwa No: 419461

Question

J'ai lu que si un homme épouse une femme pendant sa ‘Idda (délai de viduité), il sera interdit à cet homme de la marier de façon permanente par la suite, selon l’école de jurisprudence malékite. Quelle est la position de l'école de jurisprudence hanbalite à cet égard ? Veuillez me répondre dès que possible.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

Selon l'avis adopté par l'école de jurisprudence hanbalite, si quelqu'un épouse une femme pendant sa 'Idda (ou délai de viduité qui est un délai imposé par Charia aux femmes veuves ou divorcées avant de pouvoir contracter un nouveau mariage), elle ne lui est pas définitivement interdite en mariage par la suite. Il lui sera permis de l'épouser après qu'elle aura observé deux périodes de ‘Idda consécutives : celle de son premier mariage et celle du deuxième mariage (avec lui). Le deuxième mariage est nul, car il a été contracté alors qu'elle observait encore son premier délai de viduité, mais elle est tout de même tenue d'observer un second délai en raison de celui-ci. Cela a été affirmé par Ibn Qudama, qu’Allah lui fasse miséricorde, dans son livre al-Mughni, lorsqu’il a énuméré les opinions des oulémas qui l'ont autorisé et ceux qui l'ont interdit.

Nous tenons à souligner que la ‘Idda est l'un des empêchements au mariage. Il est donc interdit d'épouser une femme au cours de cette période. Ibn Qudama, qu’Allah lui fasse miséricorde, a rapporté, dans al-Mughni, qu'il existe un consensus parmi les oulémas à cet égard.

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui