L'accomplissement de la prière dans les moyens de transport
Fatwa No: 42018

Question

En voyage, ma tante prie la plupart du temps dans la voiture sans l’arrêter. Je pense que cela est une erreur, car nous changeons souvent de direction. Elle dit toujours que le plus important est l'intention. Je suis d'accord avec cela, mais je pense qu'elle devrait au moins accomplir ses prières obligatoires lorsque la voiture est arrêtée. Pouvez-vous m'indiquer un hadith par lequel je pourrais lui répondre à ce sujet ? Merci beaucoup.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

 

La prière accomplie en voyage dans n'importe quel moyen de transport est soit une prière obligatoire, soit une prière surérogatoire.

 

Concernant la prière obligatoire, si la personne est capable de retarder la prière sans dépasser le temps qui lui est imparti, elle doit alors le faire et la regrouper avec la prière suivante. Cela ne peut se faire qu'entre les prières de Dhuhr et de l'Asr ou celles du Maghreb et de l'Ichâ'.

 

Par contre, si la personne est incapable de retarder sa prière, du fait que le temps qui lui est imparti risque de se terminer, elle doit alors l'accomplir comme elle le peut. Si elle est capable de se tenir debout et de prier, elle doit le faire, mais si elle en est incapable, elle doit prier dans la position dans laquelle elle se trouve tout en faisant un mouvement plus incliné pour marquer la prosternation, que celui fait pour marquer l'inclinaison. Toutefois, il est préférable de se prosterner normalement dans la voiture ou le train si cela est possible. Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) : « Allah n'impose à aucune âme une charge supérieure à sa capacité. [...] » (Coran 2/286)

 

Nous attirons néanmoins votre attention sur le fait que la personne qui accomplit une prière obligatoire est obligée de se diriger dans la direction de la Ka'ba et que manquer à cela invalide sa prière sauf si elle craint que le temps imparti pour cette prière ne se termine. Dans ce dernier cas, il lui est alors permis de prier dans une autre direction que celle de la Ka'ba tout en commençant sa prière dans cette direction, mais cela n'est valable qu'en cas de nécessité absolue.

 

Quant aux prières surérogatoires, les faire face à la Ka'ba n'est pas une obligation, pour celles-ci même s'il est recommandé de commencer sa prière en se tenant dans la direction de la Ka'ba avant de continuer dans la direction de la marche.

 

En effet, un hadith authentique rapporte que le Prophète () priait dans la direction dans laquelle sa monture se dirigeait, mais cela est spécifique aux prières surérogatoires.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation