Il veut accomplir le pèlerinage mais il a des engagements financiers envers une banque usuraire
Fatwa No: 42101

Question

Je possédais plusieurs cartes de crédits usuraires pendant mes études aux Etats-Unis il y a huit ans. Le montant total des dettes que j'ai contractées avec ces cartes s'élève à dix mille dollars. Je n’ai pas encore remboursé cette somme ; or je voudrais faire le pèlerinage cette année et je ne sais pas comment rembourser la somme, qu'est ce que je dois faire ?

Réponse

Louanges à Allah et que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur Son Prophète et  Messager Mohammed ainsi que sur sa famille et ses compagnons :

 

Allah, exalté soit-il, a interdit l’usure et nous a montré la mauvaise fin de celui qui pratique l’usure le jour de la résurrection, il dit à Lui la gloire :

 

« Ceux qui mangent (pratiquent) de l’intérêt usuraire ne se tiennent (au jour du jugement dernier) que comme se tient celui que le toucher de Satan a bouleversé. Cela parce qu’ils disent : ‘le commerce est tout à fait comme l’intérêt’. Alors qu’Allah a rendu licite le commerce, et illicite l’intérêt. » (Coran 2/275)

 

Djâbir, , rapporta:
«Le Prophète ( ) a maudit celui qui se nourrit de l’usure, celui qui la pratique pour autrui, celui qui l’écrit et ses deux témoins. Il a ensuite ajouté qu’ils sont égaux dans le péché» (Mouslim)

 

Vous devez, cher frère, vous repentir sincèrement en regrettant cet acte et en ayant la ferme volonté de ne plus revenir à ce péché. Vous devez également faire tout votre possible pour rembourser la somme que vous devez, pour mettre fin à ces pratiques usuraires et vous débarrassez des intérêts qu'elles impliquent.

Sachez que ce vous devez rembourser, c’est la somme originale sans les intérêts, et si les banques vous contraignent à rembourser les intérêts il n’y a pas de mal à ce que vous le fassiez. Il n'y a pas de mal non plus à ce que vous remboursiez la somme au rythme qui vous convient si vous ne pouvez pas la rembourser rapidement car Allah, exalté soit-il, n’impose à aucune âme une charge supérieure à sa capacité.

A propos du pèlerinage, si après avoir remboursé vos dettes il vous reste de quoi accomplir votre pèlerinage, alors cela vous est obligatoire. Mais si tel n’est pas le cas, le pèlerinage ne vous est pas obligatoire car cette obligation est conditionnée par la capacité de le faire. Allah, exalté soit-il, dit : « Et c’est un devoir envers Allah pour les gens qui ont les moyens, d’aller faire le pèlerinage de la Maison Sacrée. » (Coran 3/97)

 

Et Allah sait mieux

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui