Ce qui incombe à celui qui doit régler des échelonnements mais ne trouvent personne pour représenter son créditeur
Fatwa No: 424594

Question

Le diable tente de me perturber en me faisant croire qu’Allah n’acceptera pas mon repentir pour plusieurs raisons. L’une d’elles est que je dois régler une dette du service Visa. Malheureusement, c’était en Arabie Saoudite et il n’y a aucun organisme représentant cette société dans le pays et auprès duquel je pourrais régler ne serait-ce qu’une partie de ma dette. Est-ce que je peux chaque mois donner en aumône une partie de ma dette ? Sachant que je loue le logement dans lequel je vis, louange à Allah, et il ne reste qu’une petite somme d’argent que j’ai déposée à la banque et qui ne correspond même pas à la valeur de la dette. En effet, la valeur du riyal saoudien a augmenté depuis mon acquisition de la carte Visa. Par ailleurs, je possède plusieurs mètres carrés d’une maison, mais elle vient d’un héritage et certains problèmes m’empêchent de pouvoir utiliser ma partie de ce bien comme je le voudrais, surtout dans la conjoncture actuelle. Et aussi, comment dois-je définir le montant à régler chaque mois ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :
Il vous faut savoir qu’Allah accepte le repentir et efface les fautes de toute personne qui se repent sincèrement. Désespérer de la miséricorde d’Allah fait partie des plus grands péchés. Allah dit : « Dis : « O Mes serviteurs qui avez commis des excès à votre propre détriment, ne désespérez pas de la miséricorde d'Allah. Car Allah pardonne tous les péchés. Oui, c'est Lui le Pardonneur, le Très Miséricordieux. » (Coran 39/53). Et « Et ne désespérez pas de la miséricorde d'Allah. Ce sont seulement les gens mécréants qui désespèrent de la miséricorde d'Allah. » (Coran 12/87).
Le fait que vous n’avez pas la possibilité de faire parvenir le montant mensuel que vous devez à ce service bancaire ne vous empêche aucunement de vous repentir sincèrement. Et ne désespérez surtout pas de la miséricorde d’Allah qui pardonne grandement et est infiniment miséricordieux avec les croyants.
Si vous êtes toujours en possession de cette carte Visa alors cessez de l’utiliser et réglez votre dette dès que vous le pourrez.
Par contre, donner en aumône le montant de la dette qui vous incombe ne vous décharge pas de cette responsabilité pour autant, tant qu’il est possible de régler cette dette à votre créditeur. Ce qui vous en empêche actuellement ne tardera pas à disparaitre et vous aurez la possibilité de remettre l’argent directement à qui de droit, ou par virement, ou encore en déléguant une personne qui le fera pour vous.
Réglez mensuellement la dette que vous êtes en mesure de régler selon l’une des façons que nous avons mentionnées. Pour ce qui n’est pas possible de faire, il n’y a aucun mal à ce que vous remettiez à plus tard le règlement de cette dette jusqu’à ce que vous puissiez la régler.
Avec une intention pure et sincère, Allah vous aidera à régler cette dette et à vous sortir de cette impasse.

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui