Cagnotte commune octroyée aux participants à tour de rôle
Fatwa No: 425932

Question

Assalam alaykoum,
Alors ma question est la suivante. Dans notre culture des personnes se réunissent et mettent chacune une somme d'argent et par exemple à la fin du mois on choisit une personne qui prendra cet argent, c’est ce qu'on appelle une ''cotisation''. Ma mère le fait pour moi pour m'aider à financer mon permis et cet argent lui reviendra prochainement, j'aimerais savoir si cette pratique est considérée comme de l'usure ? En sachant que l'argent qu'elle prend pour économiser est le mien.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses compagnons :

Ce qui nous apparaît est que, d’un point de vue religieux, la participation à l’association décrite dans la question ne pose aucun problème car elle est basée sur l’entraide et l’indulgence. Il est bien connu que les jurisconsultes musulmans tolèrent dans ce genre d’association ce qu'ils ne tolèrent pas en matière de compensation.
Cheikh Ibn Bâz (puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) a émis une fatwa dans le sens de l’autorisation de la création desdites associations. A la suite d’une question relative aux associations professionnelles qui lui a été posée, il a dit : « Il n’y a aucun mal. C’est un prêt qui n’est pas assorti d’une condition de nature à générer un surplus pour quelqu’un. Le Collège des Grands oulémas a examiné la question et a décidé à la majorité de ses membres que cela est permis en raison de l’intérêt qu’il apporte aux membres de l’association et à cause de l’absence d’un préjudice. Allah est le garant de l’assistance… » Fin de citation
N.T : Ce genre d'association est connu dans les pays du Maghreb et certains pays africains par le nom de Tontines rotatives.

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui