La déduction dans le fiqh
Fatwa No: 432730

Question

Salam alykoum,
Que fait-on en Islam quand il n'y a pas de réponse claire sur une chose bien précise ? Est-ce que cela veut dire que cette chose est automatiquement licite ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

Le fait de dire qu’il n’y a pas un texte clair qui interdit ou permet une chose veut dire qu’il n’existe pas dans le Coran ou la Sunna un texte claire à portée universelle qui énonce explicitement la permission ou l’interdiction de cette chose. Mais cela ne veut pas dire que cette chose est automatiquement permise ou qu’il n’existe pas une règle juridique (Hukm char’î) la concernant. En effet, il est bien connu que les règles juridiques sont à l’origine tirées de textes clairs et explicites à portée universelle du Coran ou de la Sunna, mais elles peuvent aussi être extraites par déduction d’un texte implicite de l’une des deux sources que sont le Coran et la Sunna. Il est mentionné dans l’Encyclopédie koweitienne du Fiqh (T1/P317) : « L’Islinbât ou déduction est un procédé juridique qui, en l’absence de Texte explicite clair, permet de tirer les règles (Hukm, pl. Aḥkâm)) ou les preuves et indices (Dalîl, pl. Adilla) menant aux causes (‘Illa, pl. ‘Ilal) de ces règles juridiques par un raisonnement analogique ou par déduction et il s’agit de l’une des formes de l’Ijtihâd. »
Le fait que le musulman se limite dans son application de la Charia aux règles juridiques étayées par un Texte clair, explicite et à portée universelle et fasse fi des règles tirées des Textes implicites par un effort de déduction est une grosse erreur. Al-Nawâwî a dit dans son commentaire sur Sahîh Mouslim en expliquant le hadith dans lequel le Prophète () parla sévèrement à ‘Omar et pointa son noble doigt dans la poitrine de ce dernier lorsqu’il lui posa une question en rapport avec le fiqh : « Il se peut que le Prophète () a agi de la sorte par crainte que les gens ne se cramponnent aux Textes clairs et explicites et négligent l’effort de déduction pour extraire les lois ou les prescriptions de sources scripturaires peu explicites en l’absence de textes de référence dans le Coran et la Sunna. Allah, exalté soit-Il, dit : ‘ […]. S’il l’avait plutôt rapportée au Messager et à ceux des leurs qui détiennent le pouvoir elle serait certainement parvenue à ceux d’entre eux qui savent en tirer des conclusions valables.’ (Coran 4/83). Sans l’effort de déduction (Istinbât) les oulémas ne peuvent pas traiter la plupart des questions contemporaines et leur trouver des solutions adéquates.» Fin de citation

Et Allah sait mieux

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui