Y a-t-il un lien entre pension alimentaire et Idda ?
Fatwa No: 437887

Question

Assalam alaykoum,1) Je suis une française convertie.Je suis mariée depuis dix ans, et je vis en Turquie avec mes deux enfants de mon mari.Actuellement J’observe le délai de la Idda. Mon mari vit également en Turquie chez ma coépouse depuis le début de ma Idda (25 décembre 2020). Pour information, il détient toujours son permis de résidence Qatari, alors qu’il vient d’annuler le mien. En effet, depuis le début de ma Idda, mon mari a considérablement réduit mes dépenses mensuelles : avant la Idda, il me donnait 5000 lires turques (2580 QR) par mois que je dépensais librement. Actuellement, il me donne 2000 lires turques (1032 QR) par mois pour les dépenses de nourriture. Nous sommes trois. Il m’a proposé un supplément d’argent pour certains achats qu’il jugera nécessaires. Est-il autorisé à agir ainsi parce que je suis dans ma Idda ?2) Depuis que ma Idda a commencé, il rend visite à nos enfants une fois par semaine ou une fois toutes les deux semaines. Auparavant, il les voyait tous les deux jours. Je précise qu’il habite juste à 7 minutes de chez nous… Est-ce une situation viable pour nos enfants ? J'ai d'autres questions

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

Tout d’abord, nous louons Allah, exalté soit-Il, de vous avoir guidée et nous L’implorons de raffermir votre foi, de vous accorder le bonheur dans cette vie et dans l’autre, de préserver vos enfants et d’en faire une source de quiétude pour vous.
Votre mari est responsable des charges de ses enfants que vous soyez dans votre délai de viduité (Idda) ou en dehors de ce dernier. Quant à vous, il a également le devoir de vous prendre en charge pendant le délai de viduité résultant d'un divorce révocable. Même chose en cas de divorce irrévocable, si vous êtes enceinte. Par contre, si le divorce est irrévocable et que vous n’êtes pas enceinte, les savants ont divergé quant à l’obligation de subvenir à vos besoins.
Votre pension alimentaire et celle de vos enfants doit être déterminée de façon à couvrir vos besoins tout en se conformant à l’usage. Si les 2000 lires turques sont suffisantes, alors votre mari s’est déchargé de son devoir envers vous, même s’il lui est recommandé de vous donner d'une manière généreuse si sa situation financière le lui permet. Allah, exalté soit-Il, dit : « Que le fortuné dépense selon sa fortune ; et que l’homme de condition modeste dépense de ce qu'Allah lui a accordé (comme biens). Allah ne charge une personne que selon ce qu'Il lui a donné. Allah fera qu’après la difficulté vienne l'aisance. » (Coran 65/7). Si les 2000 lires ne couvrent pas vos besoins, vous avez le droit de lui réclamer votre dû, s’il vous le donne tant mieux, s’il refuse c’est au juge que revient le pouvoir de déterminer le montant de cette pension et de l’imposer à votre mari.
Votre mari doit savoir que ses enfants sont un dépôt précieux qu’Allah lui a confié et dont il est le premier responsable. Il doit prendre soin de leur éducation, cultiver en eux l’amour d’Allah et Son Messager et l’amour des enseignements de l’Islam, leur donner le bon exemple et il ne peut faire tout cela que s’il garde un contact étroit avec eux par des visites fréquentes mais il n’y a pas de limites spécifiques au nombre de ces visites, l’important est qu’elles lui permettent de s’acquitter de son devoir.
Quant à votre question : Est-ce une situation viable pour nos enfants ? Sachez qu’il ne fait aucun doute que le divorce a des effets négatifs sur les enfants. Pour cette raison nous vous conseillons de faire, tous les deux, preuve de prudence et de raison puis d'examiner votre situation avec intelligence en prenant en considération l'intérêt de vos enfants. L’idéal est que vous trouviez un terrain d’entente et que votre mari revienne sur sa décision de vous répudier afin que vous l’aidiez à assurer une bonne éducation à vos enfants. S’il refuse de vous reprendre, ayez recours à Allah, exalté soit-Il, sollicitez Son aide et ne ménagez aucun effort pour ancrer les vertus dans les âmes vos enfants tout en les orientant convenablement vers la bonne voie et Allah vous aidera sans aucun doute à remplir cette tâche car c’est Lui votre Protecteur. Quel parfait Protecteur, et quel parfait Soutien.

Et Allah sait mieux

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui