Drop shipping ou la vente de produits se trouvant encore chez un fournisseur
Fatwa No: 443905

Question

Assalam alaykoum,
Je suis étudiant en terminale et je suis en train de créer un site internet qui a pour but de faire du "drop shipping" c'est une méthode pour se faire de l'argent en vendant des produits, mais qui ne sont pas chez soi (chez un fournisseur) et le but est de faire un bénéfice en doublant le prix, je fais ça pour gagner un peu d'argent en étant étudiant. Mes questions sont alors les suivantes : "Puis-je vendre alors que les produits ne sont pas chez moi mais chez le fournisseur ?" "Combien de marge je peux faire si l'on prend l'exemple d'un produit que j'achète à 10 euros, à combien puis-je le vendre ?".

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

Si vous concluez la vente avant de vous procurer la marchandise que votre client vous demande, sachez que cette transaction n’est pas permise, car elle rentre dans le cadre de la vente de ce qu’on ne possède pas et de la réalisation d'un profit sur la vente d’un objet qui n’est pas sous la responsabilité du vendeur. C'est ce qui ressort des hadiths authentiques interdisant ce genre de transactions.
Pour que cette vente soit valable, nous vous proposons l’une des options suivantes :
Soit vous exposez sur votre site la marchandise qui se trouve chez le livreur ou le grossiste. Si un client vous demande de lui procurer cette marchandise et vous fait une promesse non contraignante de vous l’acheter à un prix bien déterminé, vous contactez le propriétaire de la marchandise et vous la lui achetez, une fois qu’elle sera en votre possession, vous concluez alors l’acte de vente avec votre client. Il vous est permis dans ce cas d’exiger du client qu’il vous donne une somme précise pour garantir son sérieux dans l’achat de la marchandise : c’est ce qu’on appelle la marge du sérieux. Cette somme est un cautionnement chez le vendeur : si le client se rétracte, alors le vendeur prend de ce cautionnement le montant qui répare le dommage qu’il a subi.
Soit vous proposez au propriétaire de la marchandise d’être son mandataire en échange d’une remuneration déterminée. S’il vous donne cette faveur vous devenez alors son représentant, vous pouvez alors exposer sa marchandise sur votre site et la vendre à vos clients.
Soit vous proposez au quémandeur de la marchandise d’être son mandataire et vous l’achetez pour lui en échange d’une rémuneration déterminée.
Soit vous concluez un acte de vente avec le client pour une marchandise estimée dont les caractéristiques sont détaillées. Vous précisez ses particularités et le délai de sa livraison en contrepartie du prix que vous pouvez encaisser directement ou par virement bancaire – c’est ce qu’on appelle la vente Assalam. Vous pouvez demander au propriétaire importateur d’envoyer la marchandise à votre client pour qu’il puisse la récupérer dans le délai convenu.
Soit vous exposez les produits de la société sur votre site pour les vendre en contrepartie d’un pourcentage des bénéfices qui vous est reversé lors de la vente d’un produit.
Quant à la marge du bénéfice dans les actes de vente, elle n’a pas de limite précise à ne pas dépasser. L’important est que la transaction se fasse par consentement mutuel de l’acheteur et du vendeur qui ne doivent pas perde de vue ce hadith du Prophète () que nous rapporte son Compagnon Djâbir Ibn ‘Abd Allah ( et de son père) : « Qu’Allah fasse miséricorde à un homme qui se montre indulgent (doux, souple) lorsqu’il vend, achète ou réclame son dû ». (Boukhari dans son Sahîh)

Et Allah sait mieux

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui