Il se demande s'il pourra faire la prière mortuaire sur ses parents quand ils décèderont
Fatwa No: 444079

Question

Assalam alaykoum, Avant de vous poser ma question, voici les circonstances :-Mes parents ne prient pas quotidiennement mais uniquement durant le ramadan (parfois mais jamais une journée entière) ou après avoir pris une douche-Ne jeûnent quasiment pas durant le ramadan, ni ne rattrapent leur jeûne manqué après-Sont contre le port de la barbe et se moquent de ceux qui la portent (en disant que la personne nettoie la rue en la portant ou d'autre chose)-Sont contre le fait que je fasse des ourlets à mon pantalon et se moquent de moi-Sont contre la Charia (d'après ce que j'ai compris mais je n'ose pas l’affirmer à 100%)-Croient que les chrétiens iront au paradis (d'après ce que j'ai compris mais je n'ose pas l’affirmer à 100%)-M'agressent et m'oppressent en permanence pour le fait que je veuille pratiquer correctement ma religion parce qu'ils sont influencés par les médias-Félicitent et se mélangent aux non-musulmans durant leurs fêtes (Noël, pâques)-Quand je leur fais le rappel, ils me traitent d'extrémiste ou d'homme des cavernes-Ma mère me menace de se convertir au christianisme si je fais ma hijraMa question consiste donc à savoir si mes parents venaient à mourir alors que je suis encore en vie, devrais-je faire la prière mortuaire sur eux sachant tout cela et subissant la pression du reste de ma famille si je ne la faisais pas ?Qu'Allâh vous bénisse et vous récompense

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses compagnons :

Votre question (si mes parents venaient à mourir alors que je suis encore en vie…) fait partie des questions qui sont en rapport avec des choses qui ne se sont pas encore réalisées. Les ancêtres pieux, y compris les Compagnons et des Tabi’ines, détestaient les questions au sujet de choses avant que celles-ci ne se réalisent. Al-Qurtubi a dit dans le commentaire du verset « Ô les croyants ! Ne posez pas de questions sur des choses qui, si elles vous étaient divulguées, vous mécontenteraient. » (Coran 5/101)
« Amr ibn Mourra dit : « ‘Omar () sortit un jour et dit aux gens : « Je vous défends de nous interroger sur ce qui n’existe pas, nous avons assez à faire avec ce qui existe déjà » Ibn ‘Omar ( et de son père) dit : « Ne posez pas de question sur ce qui ne s’est pas produit, j’ai entendu ‘Omar maudire celui qui le fait ».
Al-Darami a rapporté dans son Mousnad qu’al-Zouhri dit : « Lorsqu’on interrogeait Zayd ibn Thâbit (), il disait : « Est-ce que ceci s’est produit ? » S’ils répondaient que non, il disait : « Laissez-le se produire ». Lorsqu’on interrogeait ‘Ammâr ibn Yassir () à propos d’une chose qui ne s’était pas produite, il répondait : « Laissez cela de côté jusqu'à ce que cela se produise. S’il se réalise, nous allons nous efforcer de vous trouver une réponse. » Fin de citation
Ne vous préoccupez donc pas de ce qui arrivera si vos parents venaient à mourir. En effet, il se peut qu’Allah les guide vers le droit chemin, comme il se peut qu’Il leur accorde une longue vie et que vous mourrez avant eux. Le plus important et le plus urgent est de vous vous préoccupez de faire le maximum d’invocations en leur faveur afin qu’Allah les guide et leur accorde une bonne fin. Il est bon de savoir que le fait qu’ils négligent leurs obligations religieuses et commettent tous les interdits mentionnés dans votre question ne justifie pas que vous leur manquiez de respect ni que vous négligiez votre devoir d’être bienfaisant envers eux quelles que soient les circonstances.

Et Allah sait mieux.
 

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui