Zakat al Mal
Fatwa No: 446158

Question

Asalamo 3alaikom,Sujet : Zakat al MaalMa femme est chrétienne et on a un compte commun qui englobe nos salaires et les dépenses depuis notre mariage, je suis revenu dans le droit chemin depuis une dizaine d’année et maintenant que j’ai un peu d’argent je voudrai sortir la zakat al mal, je me suis fixé la date au 1er Moharrem, donc je ne sais pas si je divise la somme du compte en deux ?(ma part dans ce cas dépasse le Nissab) ou je calcule mon salaire sur 12 mois moins les dépenses et la je ne dépasse pas le Nissab, quelle est la solution qui est bonne à prendre, a moins que vous ayez une autre explication pour moi.Jazakomo llaho khayrane.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :
La première chose vous devez faire est de déterminé la part qui vous revient de l’agent contenu dans ce compte commun et de sortir la Zakat de votre part uniquement si elle atteint le Nissâb (le seuil imposable). C’est à vous de voir la façon qui vous permet de déterminer avec exactitude la part qui vous revient. Une fois cette part connue vous devez en soustraire les dépenses faites pour l’entretien de votre foyer. Il est bien connu que ces dépenses vous incombent à vous et non à votre épouse qui n’est nullement tenue de participer à de telles dépenses sauf si elle fait de son plein gré à titre facultatif pour vous aider et que vous acceptez son aide. Si tel est le cas vous devez ajouter l’aide qu’elle vous donne à vos propres biens et en sortir la Zakat si, bien sûr, le tout atteint le Nissâb et reste en votre possession une année lunaire complète. Cette Zakat est à hauteur de 2,5 % de la somme imposable.
Concernant les salaires qui viennent s’ajouter mensuellement à l’argent contenu dans votre compte il y’a deux méthodes à appliquer pour la Zakat :
La première consiste à réaliser une espèce de tableau dans lequel vous inscrivez toutes les rentrées mensuelles d'argent (salaire moins les dépenses essentielles et les charges dues) et vous attribuez à chacune des sommes qui atteint le Nissâb une date d'acquisition, et vous verserez pour chaque rentrée d'argent la Zakât après une année lunaire (écoulée). Donc pour chaque entrée d’argent deux paramètres sont à prendre en considération : le hawl (année lunaire) et le Nissâb. Cette méthode, malgré les difficultés qu’elle comporte, est choisie par la majorité des oulémas.
La seconde méthode est plus simple et plus bénéfique pour les pauvres et elle consiste à payer la Zakat sur tous les biens que vous possédez et que vous avez économisé à partir de la date où vous avez atteint le Nissâb la première fois.
Quant à fixer la date du premier jour du mois de Mouharram pour vous acquittez de la Zakat de vos biens, si cette date correspond à la date d’acquisition du premier montant soumis à la Zakat ou vient après cette date, aucun reproche à vous faire. En revanche si elle devance la date d’acquisition du premier montant imposable, sachez qu’il n’est pas permis de retarder la Zakat si elle arrive à terme sans une excuse valable.
Et Allah sait mieux

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui