Quelle est la meilleure des sadakat qu'on puisse donner ?
Fatwa No: 455134

Question

Asslam alaykoum,
Quelle est la meilleure des sadakat qu'on puisse donner ?
J'ai eu la possibilité de donner de l'argent pour une sadaka immédiate c'est-à-dire donner de l'argent à des pauvres et orphelins ?
- Ou à des sadakka telle que la construction de puits et la plantation d'arbre ?
- Ou encore dépenser cette argent prévu pour la sadaka, pour l'achat de livre religieux pour qu'ils m'instruisent sur Allah et la religion ?
Pouvez-vous me donner l'importance de chacune de ces sadakat ?
Et pouvez-vous me donner votre avis sur le choix des sadakat que je dois faire et de l'importance et devoir de chacune ?
Merci d'avance.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

Le mieux pour le donateur est de concilier entre ces différents types d’aumône et d’en faire une de chaque sorte. S’il n’est pas possible de faire une aumône de chacune de ces catégories alors qu’il en fasse de chacune de celles qu’il peut. Et s’il ne peut pas le faire mais n’a la possibilité de donner une aumône que d’une seule de ces catégories, alors il est vraisemblable que la meilleure aumône soit de creuser un puits si le besoin en eau s’en fait ressentir dans le pays en question. Cela en raison du hadith de Sa’d ibn ‘Ubâdat qui rapporte avoir dit : « Ô messager d’Allah ! ma mère est morte. Puis-je donner une aumône en sa faveur ? » « Oui », répondit-il. Je reprenais : « Et quelle est la meilleure aumône ? » Il dit : « donner de l’eau à boire. » Rapporté par Ahmad, Nassâ’î, Ibn Mâjah et Ibn Hibbân.
Donner de l’eau à boire est donc probablement la meilleure de toutes les aumônes mais il est aussi probable que ce soit la meilleure des aumônes lorsque le besoin s’en fait ressentir. Il est mentionné dans le livre intitulé Hâchiya, Al-Sindî dans l’explication de ce hadith : « Donner de l’eau à boire était la meilleure des aumônes à ce moment car il y en avait peu à cette époque mais il est possible que ce soit la meilleure de toutes les aumônes en chaque époque. » Fin de citation.
Ibn Al-Qayyim s’est rangé à l’avis qui stipule que le mérite de cette aumône est relatif. Pour lui, donner de l’eau à boire est la meilleure des aumônes dans le cas où cela est nécessaire mais ce n’est pas forcément la meilleure aumône dans tous les cas. Dans son livre Al-Rûh, il dit :
« La meilleure des aumônes est celle qui correspond au besoin de qui la reçoit et qui en plus de cela a une utilité qui est pérenne. De là, le hadith : « la meilleure des aumônes consiste à donner de l’eau à boire. » a été dit quand il y avait peu d’eau à disposition des gens et que la soif se faisait ressentir. Mais donner de l’eau à boire à quelqu’un qui se trouve devant un cours d’eau avec ses biens n’est pas mieux que de nourrir une personne qui en a besoin. » Fin de citation.
Dans l’ouvrage ‘Umdat Al-Qârî Charh Sahih Al-Boukhari, Badr Al-Dîn Al-‘Aynî Al-Hanafî a dit : « Donner de l’eau à boire est une des meilleures actions pour se rapprocher d’Allah. Un successeur des compagnons a dit : quiconque a de nombreux péchés, qu’il donne de l’eau à boire. Si les péchés de qui a donné de l’eau à boire à un chien ont été pardonnés alors que pensez-vous de qui donne à boire à un croyant monothéiste et lui permet de rester en vie ? » Fin de citation.

Et Allah sait mieux.
 

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui