Ce pauvre a été enterré sans être purifié
Fatwa No: 47486

Question

Pardonnez-moi de poser la question en français car mon programme ne comprend pas l’Arabe. Envoyez-moi s’il vous plait la réponse en français pour me permettre de la lire correctement dans mon émail.
Un musulman est mort dans une ville d’Espagne. Il a les documents espagnols et ses pairs ont accepté de l’enterrer dans un cimetière espagnol catholique. Ce pauvre a été enterré sans être lavé par les musulmans sous prétexte qu’il ne visite pas les mosquées. Je demande El Houkme de la Chariâ dans ce problème.

Réponse

Louange à Allah. Paix et salut sur Son Prophète.

Cher frère,

Si cette personne n’a jamais prié ou qu’il a abandonné complètement la prière, dans ce cas, il ne doit pas être enterré dans un cimetière musulman parce qu’il est devenu un apostat. D’après l’imam Al Maourdi il ne peut être aussi enterré dans un cimetière idolâtre à cause de l’inviolabilité préalable de l’Islam.

De ce fait, il est interdit de déterrer actuellement sa tombe : il faut le laisser là - où il est - parce qu’il n’a aucune considération.

Cependant s’il accomplissait parfois la prière et qu’il y renonçait de temps à autre : il est considéré alors musulman et dans ce cas il est interdit de l’enterrer dans un cimetière de mécréants. D’ailleurs c’est un consensus des Oulémas ! On doit alors déterrer sa tombe, le laver, l’envelopper dans un linceul (Kafan), accomplir la prière de la Djanaza sur lui et enfin l’enterrer dans un cimetière musulman.

Néanmoins si vous craignez une décomposition de son corps, vous le laissez dans sa tombe et vous accomplissez seulement la prière de la Djanaza sur lui.

Ceux qui l’ont enterré, dans un cimetière de mécréants, doivent se repentir, accroître  les implorations et demander  pardon à Allah.

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui