Amour et Istikhara
Fatwa No: 48016

Question

J’aime une fille mais j’ai peur que son père refuse notre mariage ! Comment faire ? Est-ce qu’il y a une prière pour exaucer les vœux ?

Réponse

Louange à Allah. Paix et salut sur Son Prophète.

Cher frère,

Le Compagnon Ibn Abbas a rapporté que le Prophète Salla Allahou Alaïhi wa Sallam a dit : «Il n'y a pas mieux que le mariage pour deux amoureux. » (Ibn Maja)
Du moment que vous l'aimez à ce point, alors il vous faut implorer l’Aide d’Allah et vous résoudre à la demander en mariage auprès de son père. Il n'y a aucune raison à craindre sa réaction. Il faut surtout vous en remettre à Allah et L'invoquer énormément qu'Il vous facilite ce mariage. Surtout si cette fille est pieuse et a une bonne moralité. Le Prophète Salla Allahou Alaïhi wa Sallam a dit: « Conquiert celle qui a la foi, si tu ne veux pas être perdant. » (Boukhari et Muslim).
Il ne faut pas oublier d’accomplir la prière de «L'Istikhara» (demander le choix d’Allah). C’est  une prière surérogatoire (deux rakaâtes). Vous invoquez ce «Douâa» après la prière: «
Ô Allah ! Je Te demande de me choisir le meilleur par Ton Savoir, je Te demande Tes faveurs par Ton Pouvoir et je Te demande de Ton Immense Grâce.  (Ô Allah !) Tu peux alors que je ne peux pas, Tu Sais alors que je ne sais pas et Tu es Le Parfaitement Connaisseur du monde invisible. Ô Allah! Si Tu Sais que ce fait (et vous nommez votre fait par exemple le mariage avec telle) est meilleur pour moi, dans ma religion, ma vie et dans l'aboutissement de ce fait (ou dans le monde ici-bas et dans l'Au-delà) alors réalise-le-moi, facilite-le-moi et bénis-le-moi. Mais si Tu sais que ce fait est mauvais pour moi, dans ma religion, ma vie et dans l'aboutissement de ce fait (ou dans le monde ici-bas et dans l'Au-delà) alors écarte-le de moi, écarte-moi de lui et rend-moi possible le bien où qu'il se trouve et ensuite contente-moi de lui. »
Vous dites ce Douâa après les deux rakaâtes : si votre affaire se facilite alors menez-la à bonne fin. Mais si elle se complique alors éloignez-vous d'elle car le meilleur choix est celui d’Allah.
Si son père refuse de vous la donnez, alors enjoignez à des gens pieux et bienfaisants d'intervenir auprès de lui pour qu'il vous accepte comme gendre.
Du moment que la justice qui applique la Chariâ n'existe pas chez vous, vous pouvez exposer votre cas à un centre islamique (ses chouyoukhs) peut être qu'ils vous aideront à trouver une solution.
Nous espérons que vous ne serez pas obligés de recourir à ce fait et qu’Allah vous facilite votre affaire… Amine. Enfin nous vous rappelons que cette fille - malgré tout votre amour - reste une étrangère jusqu'à ce que vous engagiez l'acte de mariage (la «Fatiha »). Qu’Allah vous guide vers Son droit chemin !

 

 Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation