La Basmalah
Fatwa No: 317857

Question

Salam alaykoum,
Dans le Coran à chaque sourate il y a la Basmalah, sauf dans la sourate al-Tawba et dans la sourate al-Fâtiha elle est le premier verset, tandis que dans les autres elle n'est pas numérotée comme verset, pouvez-vous m'expliquer ce sujet ? Est-ce un ajout ? Y a-t-il des textes qui en parlent ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

Les savants s’accordent sur le fait que la Basmalah qui se trouve dans le Coran est écrite à chaque début de sourate à l'exception de la sourate al-Tawba (Le Repentir). Par contre, ils divergent sur le fait que cette Basmalah soit un verset à part entière de chaque sourate, ou si elle est uniquement un verset de la sourate al-Fâtiha (L'Ouverture), ou s'il s'agit d'un verset révélé pour séparer les sourates et ne fait donc partie d'aucune sourate pas même de la sourate al-Fâtiha ou encore si elle ne fait pas du tout partie du Coran à l'exception de la Basmalah que l'on trouve dans la sourate al-Naml (La Fourmi) (sens du verset) : « Elle vient de Salomon ; et c'est : "Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux." » (Coran 27/30).

L'avis prédominant est toutefois que la Basmalah a été révélée au début de chaque sourate pour séparer les sourates les unes des autres. Notre Prophète () connaissait ainsi le début et la fin de chaque sourate.

Al-Suyûtî a dit : « Sa'îd ibn Djubayr a rapporté d'après ibn 'Abbâs : "Le Prophète () ne connaissait pas l’endroit de la séparation des sourates jusqu'à la révélation de 'Au nom d'Allah le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.' (Abû Dâwûd, al-Hâkim, al-Bayhâqî, al-Bazzâr) » (Al-itqân)

Al-Bazzâr ajouta : « Ainsi, lorsqu'elle (la Basmalah) était révélée, il savait que la sourate était terminée ou qu'une autre commençait. »

Il mentionna ensuite quelques autres hadiths.

Quant à l'imam al-Châfi'î, il fait partie de ceux qui considèrent la Basmalah comme un verset à part entière de la sourate al-Fâtiha et de toute autre sourate à l'exception de la sourate al-Tawba.

La majorité des savants est toutefois d’avis que la Basmalah n'est ni un verset de la sourate al-Fâtiha ni un verset d'une quelque autre sourate.

Enfin, certains savants sont d'avis que la Basmalah n'est un verset d'aucune sourate à l'exception de la sourate al-Fâtiha. Tel est l'avis que vous mentionné dans votre question.

Concernant l'absence de la Basmalah entre les sourates al-Anfâl (Le Butin) et al-Tawba, les savants divergèrent sur la raison de cela et avancèrent plusieurs avis dont le plus correct est sans doute celui qui a été rapporté par dans un récit rapporté par Abû Dâwûd et al-Tirmidhî dont la chaîne de transmission est Hassan d'après 'Uthmân, qu'Allah soit satisfait de lui, selon lequel c’est le fait que les sujets de ces deux sourates se ressemblent qui lui a fait considérer qu’elles étaient une seule et même sourate.


Et Allah sait mieux.
 

Fatwas en relation