Faire une remise de la dette de celui qui est dans la gêne n’est pas une forme de Zakat
Fatwa No: 50958

Question

Certaines personnes ont des dettes envers moi et le temps de payer la Zakat est arrivé. Ma Zakat serait-elle valide si je considère que je m’en acquitte en remettant les dettes de mes débiteurs ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses compagnons :

 

La remise de la dette de ses débiteurs ne décharge pas la personne de l’obligation de payer la Zakat. La raison – et Allah sait mieux – est que :

 

Premièrement : l’une des conditions de la validité de l’acquittement de la Zakat en la donnant à ses ayants droit est l’intention. Or cet argent (la dette) a été donné dans l’intention d'accorder un prêt au débiteur et non une Zakat.

 

Deuxièmement : la Zakat implique de prendre et de donner tel que mentionné dans la parole d’Allah, le Très Haut (sens du verset):

 

« Prélève de leurs biens une Sadaqa par laquelle tu les purifies et les bénis, et prie pour eux. Ta prière est une quiétude pour eux. Et Allah est Audient et Omniscient » (Coran 9/103).

 

Or, dans ce contexte, l’on assiste à une simple forme de remise d’une dette où il n’y a ni don de votre part ni prise par l’autre partie. De plus, cela constitue une sorte de protection de votre argent.

 

Pour conclure, si vous désirez remettre la dette entièrement ou partiellement dans l’intention d’alléger le fardeau de vos débiteurs, cela est préférable et Allah, exalté soit-Il,  vous récompensera tel que Sa Parole le confirme (sens du verset):

 

« A celui qui est dans la gêne, accordez un sursis jusqu'à ce qu'il soit dans l'aisance. Mais il est mieux pour vous de faire remise de la dette par charité! Si vous saviez! » (Coran 2/ 280).

 

Donc si vous remettez cette dette dans l’intention de la considérer comme une partie de la Zakat dont vous êtes redevable, sachez que vous ne vous êtes pas acquitté ainsi de la Zakat et que vous devez la verser encore une fois à vos débiteurs s’ils la méritent, c’est-à-dire s’ils sont pauvres ou aux indigents. Sinon, payez-la à d’autres ayants droit de la Zakat.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui