La dette dispense de la Zakate
Fatwa No: 51882

Question

J’ai reçu une somme d’argent à titre de prêt - sans intérêts - de mon entreprise pour l’achat d’un véhicule. Cette somme est remboursable durant 6 ans : chaque mois on retient une somme de mon salaire. Est-ce que je dois m’acquitter de la Zakate de cette somme chaque année ?

Réponse

Louange à Allah. Paix et salut sur Son Prophète.

Cher frère,

Vous devez tout d’abord vous assurer que ce prêt n’est pas du Riba ou tout autre profit pour votre créancier. Car tout prêt entraînant un profit rentre dans le domaine du Riba.
Donc si vous êtes certains que ce prêt ne comprend aucun intérêt pour le créancier en contrepartie de la durée (6 ans) et que ce n’est qu’un bienfait de cette entreprise envers ses employeurs, alors vous pouvez en bénéficier totalement.
Si vous avez acheté une voiture avec cet argent ou que vous l’ayez consommé dans les dépenses habituelles, alors vous n’avez pas à vous acquitter de la Zakate de cette somme.
Toutefois si vous gardez encore la somme, alors sachez que la majorité des Oulémas considère que la dette dispense de la Zakate dans les biens tels que l’or, l’argent et les billets de banque.
Donc si la dette couvre toute la somme ou qu’elle la décroît en deçà du Nissab, vous n’avez pas à vous acquitter de la Zakate de cette somme.
La preuve de ce propos est ce hadith rapporté par l’imam Abou Obeïd que le Compagnon Othmane Ibn Affane a dit : « C’est le mois de votre Zakate, celui qui est endetté qu’il rembourse sa dette afin de vous acquitter de la Zakate de vos biens. »
Dans une autre version : « Celui qui est endetté qu’il rembourse sa dette et qu’il s’acquitte de la Zakate du restant. »
Néanmoins si vos biens suffisent pour régler la dette et que ce qui reste atteint le Nissab alors vous devez vous acquitter de la Zakate.

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation