La dot est un droit exclusif de la femme
Fatwa No: 59310

Question

Un homme s’est marié et il a payé une grande somme d’argent mais seule une part déterminée de cette dot fut inscrite au contrat de mariage. Plus tard, cet homme a su que la dot n’avait pas été donnée à son épouse, que doit-il faire ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses compagnons : 

 

La dot est un droit exclusif de l’épouse. C’est à elle directement que le mari doit la verser si elle est majeure. Mais si l’épouse est mineure, c’est à son père ou à son mandataire que la dot doit être versée. Et dans le cas d’une femme qui ne possède pas la raison, c’est à son Wali  (tuteur) que la dot doit être donnée. Si le mari verse la dot à une autre personne que les ayants-droit susmentionnés et que la dot est dépensée ou perdue, la responsabilité incombe au mari et à cette tierce personne. Et, il appartient à l’épouse de réclamer le paiement de sa dot à l’un ou à l’autre d’entre eux.

Le mari ne s'est acquitté de la dot que s'il la donne à son épouse majeure, ou au mandataire de celle-ci ou bien au Wali dans le cas d’une femme qui ne possède pas la raison.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui