Restituer l’argent de la Zakate pour payer le prêt
Fatwa No: 61893

Question

J’ai prêté la somme de 300.000 dirhams à ma sœur pour lui éviter de contracter un prêt avec intérêts auprès de la banque pour acheter une maison et la soulager des loyers qui sont chers dans notre pays. C’est la moitié du prix d’achat de l’appartement et elle devait me rembourser 4.000 Dirhams par mois sur une durée de 75 mois, soit 6 ans et 3 mois. Après six mois de remboursement, ma sœur ainsi que son mari, qui travaillaient ensemble dans une société de textile ont été congédié de leur emploi pour faillite de la société.Etant donné que ce secteur est en difficulté dans notre pays, ils n’arrivent pas à trouver un emploi stable et sûr; ce qui fait que mes remboursements sont suspendus depuis maintenant 3 ans.Est-ce qu’en donnant à ma sœur la totalité de ma Zakate pourra-t-elle me la rendre en guise de remboursement de son crédit ? Est-t-il licite ou illicite ?Et dans le cas où c’est illicite, est-ce que je dois sortir la Zakate pour cet argent prêté, malgré que j’ignore au bout de combien d’années je serai remboursée ? Et est-ce que je serai remboursée ou pas ? Le prêt est comme je vous ai dis est très important. J’attendrai votre conseil avec impatience et qu’Allah vous gratifie pour le bien que vous nous rendez.

Réponse

Louange à Allah. Paix et salut sur Son Prophète.

Chère soeur,

Il est licite que vous donniez  votre Zakate à votre sœur, plutôt c’est désiré car le Prophète Salla Allahou Alaïhi wa Sallam a dit : « La Sadaka à un nécessiteux est une aumône, alors que la Sadaka à un parent c'est une aumône et un respect des liens de parenté. »  (Ahmed, Nassaï, Tirmidhi et Ibn Maja)

Mais est-ce qu’il est permis que vous restituiez l’argent pour payer le prêt ?
Les Oulémas énoncent que c’est permis à condition que la personne qui s'acquitte de la Zakate "Mouzakkiya" n’exige pas cela.
L’imam Annawawi a dit : «
Si le débiteur dit : donne-moi ta Zakate pour que je puisse te rendre ton prêt et qu’il le fait alors c’est satisfaisant. Celui qui reçoit la Zakate en devient possesseur et n’est pas obligé de la lui verser pour payer son prêt. S’il le fait c’est admissible. »
Mais si la "Mouzakkiya" exige de sa sœur pauvre de la lui restituer comme paiement du prêt, alors c’est illicite.
L’imam Annawawi a dit : «
Mais si le prêteur donne la Zakate au débiteur et exige qu’il la lui restitue comme paiement du prêt, alors c’est invalide et la Zakate demeure exigée de lui comme il est invalide de régler le prêt avec ; d’ailleurs c’est un consensus ! »
Les Oulémas Malékites et Hanbalites énoncent que cela est interdit si l’intention du prêteur est la ruse même s’il ne pose aucune condition.
En résumé : Si vous donnez la Zakate à votre sœur et qu’elle vous la restitue comme paiement du prêt mais sans aucune condition ou ruse ou complicité, alors il n’y a aucun mal !
En ce qui concerne la Zakate du prêt : celui qui a prêté de l’argent à celui qui est dans la gêne n’a pas à donner la Zakate de ce prêt que lorsqu’il le perçoit. Et il ne donne alors que la Zakate d’une année seulement.
En définitive nous vous conseillons d’être bienfaisante envers votre sœur comme vous l’avez été depuis le début, de lui accorder un délai, de l’assister dans son embarras et si vous lui faites le don d’une partie de sa dette ou de sa totalité alors vous avez l’assurance du Seigneur des mondes d’être bien récompensée !
Allah dit : « A celui qui est dans la gêne, accordez un sursis jusqu’à ce qu’il soit dans l’aisance. Mais il est mieux pour vous de faire remise de la dette par charité ! Si vous saviez ! » (Sourate 2/verset 280)

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation