L’exhortation au respect des droits conjugaux de l’épouse après le retour du voyage
Fatwa No: 65768

Question

Il y a longtemps, j’ai entendu dans un sermon, un hadith dont le sens était qu’au retour d’une expédition, le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a dit à ses Compagnons ‘al-kays al-kays (fais preuve de douceur)’. De même, le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) aurait également parlé du sperme et aurait dit : « Il est la lumière de vos yeux et la moelle de vos jambes » Ce hadith est-il authentique ? Existe-t-il ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses compagnons :

 

Nous n’avons pas connaissance du hadith mentionné au sujet du sperme et dans lequel le Prophète () aurait dit : « Il est la lumière de vos yeux et la moelle de vos jambes ». Ces propos ou leur sens ont été rapportés de certains savants.

Quant aux propos du Prophète () : « al-kays al-kays » ils figurent dans un récit rapporté par les deux cheikhs (Boukhari et Mouslim) et d’autres d’après Djâbir ibn Abdillâh, qu'Allah soit satisfait de lui et de son père : « J’étais en chemin avec le Prophète () au retour d’une bataille, lorsque mon chameau a ralenti et n’a plus été en mesure d'avancer ; j’ai donc pris du retard. Le Prophète () s’est approché de moi et m’a dit :

- ‘Qu’as-tu, Djâbir ?’

- ‘Mon chameau a ralenti, et j'ai pris du retard’

Le Prophète () s’est mis à tirer mon chameau avec son bâton courbé, puis il m’a dit :

- ‘Monte’

Je suis monté sur mon chameau qui est allé si vite que j’avais de la peine à l’empêcher de dépasser le Prophète ().

- ‘T’es-tu marié?’ m’a demandé le Prophète ().

-‘Oui’

- ‘Avec une vierge ou avec une femme ayant déjà connu un mari?’

-‘ une femme ayant déjà connu un mari’.

- ‘Pourquoi n'as-tu pas épousé une jeune fille? Tu aurais pu jouer avec elle, et elle avec toi!’

- ‘O Messager d'Allah, j'ai des sœurs, j'ai donc voulu épouser une femme qui puisse s'occuper d'elles et les surveiller.’

-‘Comme tu vas bientôt rentrer chez toi, al-kays al-kays (fais preuve de douceur)’, m’a dit le Prophète () puis il a ajouté :

-‘Veux-tu vendre ton chameau…

Les avis divergent sur l’interprétation du mot « al-kays » mentionné dans le hadith. Certains ont dit qu’il réfère à la conception des enfants. D’autres ont dit qu’il s’agit des préliminaires amoureux, et d’autres encore ont dit que c'est autre chose. Ce que vous avez entendu pendant ce sermon renvoie probablement à l'explication de cette expression.

 

Dans Fath al-Bâri, il est mentionné : « L'expression ‘al-kays’ est une exhortation à la séduction ou une mise en garde contre l’abandon des relations intimes. Al-Khattâbi, qu'Allah lui fasse miséricorde, a dit que ‘al-kays’ dans le hadith renvoie à la mise en garde et il se peut qu’il renvoie à la douceur et au fait de prendre son temps. Ibn al-‘A‘râby, qu'Allah lui fasse miséricorde a dit : ‘al-kays c'est la raison, comme s’il voulait dire que chercher à concevoir des enfants était un acte raisonnable. D’autres oulémas ont dit qu’il s’agissait d’un avertissement contre l'abandon des relations intimes, exhortant ainsi à les accomplir.

 

Ibn Hibbân, qu'Allah lui fasse miséricorde, après avoir cité ce hadith dans son Sahîh, a tranché en disant que ‘al-kays’ dans le hadith, c'est le coït. Cette explication est soutenue par la version rapportée par Mohammad Ibn Is-hâq : « Quand tu rentres chez toi, accomplis un acte qui fait partie de ‘al-kays’ », alors Djâbir a dit : « Quand nous sommes rentrés chez nous le soir, j’ai dit à ma femme que le Prophète () m’avait ordonné d’accomplir un acte qui relevait de ‘al-kays’, elle a dit alors : ‘Obéissons donc, je suis à ta disposition.’ Djâbir a dit : ‘Alors j'ai passé la nuit avec elle jusqu’au matin.’ »

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation