Ecartez-vous du vin afin que vous réussissiez
Fatwa No: 73863

Question

Je connais des gens qui cessent de boire de l’alcool 40 jours avant le mois de Ramadhan. Ma question est la suivante : pourquoi précisément 40 jours ? Est-ce qu’Allah acceptera leur jeûne ?

Réponse

Louange à Allah. Paix et salut sur Son Prophète.

Cher frère,

 

Les textes coraniques et ceux relatifs à la Sunna ordonnent aux musulmans de s’éloigner des boissons alcoolisées en tout lieu et tout temps et non pas 40 jours seulement avant le mois de Ramadhan.

Allah le Très Haut dit : « O les croyants ! Le vin, le jeu de hasard, les pierres dressées, les flèches de divination ne sont qu’une abomination, œuvre du Diable. Ecartez-vous en, afin que vous réussissiez » (Sourate 5/Verset 90).

Allah dans ce noble verset n’a pas dit écartez-vous en 40 jours avant le mois de Ramadhan.

 

Il incombe à celui ou celle qui a été éprouvé par la consommation de boissons alcoolisées de revenir à Allah et de s’en repentir en s’éloignant de cette boisson qui est la mère de tous les vices.

 

Le Prophète, , a menacé le buveur d'alcool dans cette parole : « Tout enivrant est interdit et Allah a pris sur Soi d'abreuver celui qui en abuse dans cette vie de Tinate Al Khabal. »; on a dit au Prophète, : "C’est quoi Tinate Al Khabal ?" Il a répondu : « C’est la sueur ou le suc des gens de l’Enfer », rapporté par Muslim et Nassaï.

Dans un autre hadith le Prophète, , a informé qu’Allah n’acceptera pas la prière du buveur du vin pendant 40 jours. En effet, Abdallah Ibn Omar a rapporté que le Messager d’Allah, , a dit : « Celui qui a bu du vin, Allah n’acceptera pas sa prière pendant 40 matinées. S'il se repent Allah acceptera son repentir. S'il recommence à boire, Allah n’acceptera pas sa prière pendant 40 matinées. S'il se repent, Allah acceptera son repentir. S'il recommence à boire, Allah n’acceptera pas sa prière pendant 40 matinées. S'il se repent Allah acceptera son repentir. S’il revient à sa consommation pour la quatrième fois puis se repent, Allah n’acceptera pas son repentir et Il l’abreuvera du fleuve d’Al Khabal.». On a questionné Abou Abderrrahmane sur la signification du fleuve d’Al Khabal, il a répondu que c’est un fleuve où coule une eau purulente qui provient des sucs des gens de l’Enfer. », rapporté par Tirmidhi et Al-Hakem.

 

Bien entendu si la prière de celui qui boit le vin n’est pas acceptée, son jeûne subira le même sort.

 

Les commentateurs de ce hadith ont dit que le fait qu’Allah n’accepte pas le repentir de celui qui boit le vin pour la quatrième fois est une façon de mettre l’accent sur la gravité d’un tel acte et sur la menace qui en découle car Allah accorde Son pardon à celui qui le lui demande sincèrement même s’il refait le même péché 70 fois par jour. Quant à l’acceptation par Allah du jeûne de celui qui s’abstient de boire le vin 40 jours avant le mois de Ramadhan, seul Allah sait le sort réservé à ce jeûne.

S’il abstient de boire de l’alcool car il s’est repenti et n’a plus l’intention d’y revenir, Allah accepte le repentir de Son esclave quand il revient vers Lui. Si par contre ce n’est que temporaire et il compte en reconsommer après le mois de Ramadhan, son repentir ne sera pas accepté et en réalité il n’est pas valide car il lui manque une condition essentielle qui est l’intention de ne plus revenir au péché commis.

Dans cette situation, il est en danger très grave s’il meurt. Il doit s’en préserver pendant qu’il est encore temps en accomplissant un repentir sincère réunissant toutes les conditions nécessaires qui sont :

-         l’abandon du péché sur le champ,

-         le regret de l’avoir commis

-         et l’intention de ne plus y revenir.

 

Et Allah sait mieux.          

Fatwas en relation