J'aime chanter chez moi
Fatwa No: 79780

Question

J'aime chanter chez moi, est-ce qu'il m'est permis de le faire ? Je sais que la femme ne doit pas faire entendre sa voix ?

Réponse

Louange à Allah.  Paix et salut sur Son Prophète.

Cher soeur,

 

Rien n'empêche la femme de réciter à haute voix dans sa maison le Coran ou la poésie ou de chanter des chansons qui ne contiennent  pas des propos obscènes ou abominables.

 

Il n y a pas de mal en cela, même si elle sait qu'un homme étranger l'écoute, si sa voix reste sans aucune intonation pouvant entraîner la fascination de cet homme.

 

Comme il n'y a pas d'inconvénient à ce qu'on écoute sa voix, si l'on ne craint pas d'être fasciné; ce qui  est interdit c’est  d'en jouir.

 

L'imam Ad-Dardir, de l'école Malékite, a dit: « Il est illicite à l’homme de jouir en écoutant la voix d'une femme étrangère. De là nous pouvons déduire qu’il lui est permis d’écouter sa voix, même si elle est jeune et jolie, s’il est à l’abri de la tentation, Fitna,  et c'est l’avis le plus prépondérant … »

 

Cheikh Souleymane Al Djamel, l'un des Oulémas Chafiites, a dit: « Il est permis à la femme de chanter tout en étant écoutée par des hommes, s’ils sont à l’abri de la tentation. Le verdict de la chanson de la femme à voix haute n’est pas le même que celui de l'Adhane car l’interdiction à la femme d'appeler à la prière vient du fait qu’il est recommandé dans la Sunna de regarder la personne qui fait l’Adhane et de l’écouter attentivement ce qui entrainerait sans doute la Fitna, la fascination. Et ils ont déclaré que c'est indésirable qu'elle récite hautement le Coran au cours de la prière et en présence d'un homme étranger; leur argument est la crainte de la fascination qui peut en résulter. » fin de citation.

 

Mais l'avis prépondérant est que la récitation du Coran par la femme à haute voix est interdite lors de la prière et en dehors d'elle, car l'écoute du Coran est recommandée obligatoirement.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation