La Djanaza, prière sur un mort et prière pour nouveau-né
Fatwa No: 79865

Question

Comment on fait la prière sur un mort ?
Et quelle prière ou invocation me recommandez-vous pour un nouveau-né lors de son baptême ?

Réponse

Louange à Allah. Paix et salut sur Son Prophète.

Cher frère,

D'une manière générale, la prière mortuaire se fait de la façon suivante:

 1/ Le priant doit être en état de pureté au préalable comme dans toutes les autres prières.

2 /  Il doit avoir l'intention de faire ce genre de prière qui est : « La prière mortuaire. »

3/  Il prononce Takbiratou Al Ihram puis il dit : «Aoudhou billah mina Chaytane

Ar-Radjim. ce qui signifie: (Je cherche refuge auprès d'Allah contre le satan, le maudit et le lapidé.) ensuite il récite la Fatiha silencieusement.

4/ Il dit : Allahou Akbar une deuxième fois tout en restant debout ensuite il invoque la prière et la bénédiction d'Allah, sur le Prophète Mohammed, , en disant: [Allahoumma Salli ala Mohammed wa ala Aali Mohammed, Kama Sallayta ala Ibrahim wa ala Aali Ibrahim, Wa Barik ala Mohammed wa ala Aali Mohammed, kama Baarakta ala Ibrahima wa ala Aali Ibrahima fil Alamine Innaka Hamidoune Madjid]. Ce qui signifie : (Ô Seigneur! Prie sur Mohammed et la famille de  Mohammed comme tu as prié sur Ibrahim et la famille d'Ibrahim; et accorde ta bénédiction à Mohammed et la famille de Mohammed, comme tu as accordé ta bénédiction à Ibrahim et la famille d'Ibrahim, dans l'univers Tu es Digne d'Eloge et de Gloire.)

5/  Il fait une troisième Takbira ensuite il implore Allah d'accorder Sa miséricorde et Son pardon au défunt, tout en restant debout sans oublier de changer le mode au féminin s'il s'agit d'une femme, et au pluriel si la prière est faite pour plusieurs morts. S’il s’agit d’un enfant il y’a des invocations spécifiques qu’il doit réciter. 

Les meilleures invocations dans ce sens sont celles mentionnées dans la Sunna du Prophète, , telles que les invocations suivantes:

Pour le mort adulte : [Allahouma Agfir Lahou warham'hou,  wa Aâfihi wa Aâfou 'Anhou,  wa Akrim Nouzoulahou wa wassiî moudkhalahou, wagsilhou bil Maai wa at-Thaldji wa Al Barad, wa Naquihi mina ad-Dhounoubi wa al Khataya kama Naqaïta At-Thawba Al Abiadha mina ad-Danas, wa Abdilhou darane Khairane  mine Darih wa Ahlane Khayrane mine Ahlih, wa zawdjane Khairane mine zawjih wa Ad'khilhou al Djanna, wa Aîidhou mine Adhabi al Qabre wa mine Adhabi an-Nar]

Ce qui signifie: « Ô Seigneur; absous-le, sois Clément envers lui, pardonne-lui, honore sa demeure, élargis-lui l'entrée, lave-le avec de l'eau, de la neige et de la grêle, purifies-le des péchés comme Tu as purifié le vêtement blanc de la souillure, accorde-lui une demeure meilleure que celle qu'il avait, une famille meilleure que la sienne, et une épouse meilleure, fais-le entrer au Paradis, et protège-le des tourments de la tombe et du supplice du feu. »

Pour le mort enfant : [Allahoumma Idjâlhou faratane wa Dhoukhrane li walidayh wa Chaffiâne moudjabane. Allahoumma thaqqil bihi mawazinahouma wa aâdhim bihi Adjrahouma wa alhiq'hou bi salihi al mou'minine wadjal'hou fi kafalati Ibrahim wa qihi birahmatika 'adhab al Djahim. Allahoumma Idjâlhou lana faratane wa Salafane wa Adjra.]

Ce qui signifie : (ô Allah ! Fais qu’il soit une récompense avancée, un trésor réservé pour ses parents et un intercesseur agréé. Ô Allah ! Fais que leurs balances soient lourdes grâce à lui et que leurs récompenses soient augmentées. Fais-le rejoindre les croyants vertueux, place-le sous la garde d’Ibrahim et protège-le par Ta miséricorde contre le supplice de l’enfer. Ô Allah ! Fais qu’il soit une récompense avancée, un dépôt et une récompense pour nous.)

6/  Enfin il fait une quatrième et dernière Takbira et invoque Allah pour l'ensemble des musulmans. Parmi les invocations rapportées dans ce sens : « ô Seigneur ! Pardonne à nos vivants ainsi qu’à nos morts, à nos présents ainsi qu’à nos absents, à nos petits ainsi qu’à nos grands, à nos hommes ainsi qu’à nos femmes. Seigneur, celui parmi nous que Tu fais vivre, fais-le vivre dans l’Islam et celui parmi nous que Tu fais mourir, fais-le mourir dans la foi. Seigneur ne nous prive pas de sa récompense et ne nous écarte pas du droit chemin après lui. » Après cette invocation il fait  deux  Taslima comme on fait dans la prière en général, une à droite et l'autre à gauche.

Et enfin, notez bien que la prière des funérailles se fait tout en se mettant debout durant toute sa durée et que si l'on  ne récite pas les invocations mentionnées ci-haut, on invoque Allah d’accorder Sa clémence et Sa miséricorde au défunt en utilisant  la formule de notre choix.

 

Quant aux invocations relatives au nouveau-né :

Prononcer l'Adhan, l'appel à la prière, dans son oreille droite et annoncer le commencement de la prière, Al Iqama,  dans son oreille gauche, ensuite frotter le palais du bébé avec des dattes mâchées. Il est préférable que cela se fasse par un homme connu par sa vertu et sa piété afin d'obtenir la grâce divine et la bénédiction d'Allah. Les illustres compagnons avaient l’habitude de prendre leurs enfants au Prophète, , qui frottait leurs palais et implorait Allah de leurs accorder Sa bénédiction. Parfois il disait, , à l’enfant : « Qu'Allah te bénisse »

On peut aussi faire n’importe quelle invocation bénéfique pour le bébé dans sa vie présente ou future.

Il est important de signaler que les préceptes islamiques relatifs au nouveau-né ne doivent pas être appelés par le terme « Baptême » qui est une pratique chrétienne qui consiste à présenter le nouveau-né aux prêtres dans une église pour qu’ils fassent pour lui un certains nombre de rites qui lui permettent de devenir  un bon chrétien, selon leur foi.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui