Que penser de la version du Coran d’Ibn Mas’ûd ?
Fatwa No: 82058

Question

Comment les musulmans voient-ils le Coran d’Ibn Mass‘ûd, qu’Allah soit satisfait de lui, car on dit qu’il ne comprend pas la sourate d’al-Fâtiha. Est-ce vrai ? Qu’en est-il encore de la récitation d’Ubay ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses compagnons :

Les musulmans sont d’accord sur le fait que la forme actuelle du Coran est celle qui a été collectée au temps du calife bien-guidé ‘Uthmân ibn ‘Affân, qu'Allah soit satisfait de lui. Il s’agit des exemplaires du Coran qui ont été transcrits en présence des Compagnons et ont été distribués aux différents pays musulmans avec l’ordre de détruire tous les autres. Ces exemplaires nous sont parvenus en étant transmis successivement d’une génération à l’autre.

Il est bien connu que le Coran réunit trois traits principaux à savoir : 1- La transmission successive catégorique 2- La concordance avec la transcription de ‘Uthmân, . 3- La langue arabe claire.

L’exemplaire de ‘Abd Allah ibn Mas‘ûd, , n’est pas légal car il n’est pas en accord avec le Coran de ‘Uthmân, , et parce qu’il ne nous est pas parvenu à travers une succession de transmissions. On y trouve par exemple un ajout dans le verset de la compensation de la sourate al-Mâi’da (La Table servie) : « Le jeûne trois jours consécutifs. ». Cette phrase ne se trouve pas dans le Coran de ‘Uthman, . Un autre exemple est l’omission de la phrase « ce qu’il a créé » au début de sourate al-Layl (La nuit). Ainsi, dans le Coran d’Ibn Mas‘ûd, , on récitait : « Par la nuit quand elle étend son obscurité, * par le jour quand il répand sa clarté * et par … le mâle et la femelle ! », alors que dans le Coran de ‘Uthman, , il est dit (sens du verset) : « et par ce qu'Il a créé comme mâle et comme femelle ! ». Cette différence dans le Coran d’Ibn Mas‘ûd, qu'Allah soit satisfait de lui, vient de l’une de deux choses : ou bien Ibn Mas‘ûd, , a ajouté un mot qu’il pensait nécessaire pour comprendre le verset et non pas parce qu’il croyait que ce mot faisait partie du Coran, ou alors il n’a pas mémorisé la dernière version du Coran et il a gardé dans son exemplaire des choses qui ont été abrogées alors qu’il ne le savait pas. C’est pourquoi la transcription du Coran de ‘Uthmân, , a été confiée à Zayd ibn Thâbit, , qui mémorisait la dernière version du Coran rapportée du Prophète () avant sa mort, ce qui n’était pas le cas d’Ibn Mas‘ûd, qu'Allah soit satisfait de lui.

Ce qui a été dit sur l’omission de la sourate al-Fâtiha dans le Coran d’Ibn Mas‘ûd, , est vrai. Plusieurs savants l’ont dit comme al-Qurtubî, qu’Allah lui fasse miséricorde, dans son exégèse. On en demanda à Ibn Mas‘ûd la raison et il répondit qu’il l’avait omise parce qu’il était sûr que tous les musulmans la connaissaient.

Au sujet de votre question sur la récitation de Ubay, , il faut savoir qu’il n’y a pas de récitation indépendante qui porte son nom, mais seulement des mots dispersés qu’il aurait récité d’une façon différente des autres. La raison est la même que dans le cas d’Ibn Mas‘ûd, qu'Allah soit satisfait de lui.

Les spécialistes pensent que ces deux honorables Compagnons sont revenus au Coran de ’Uthmân, . Preuve en est que la plupart des récitations qui nous ont été transmises successivement appartiennent à ces deux Compagnons, qu'Allah soit satisfait d’eux. Sachez que que le vrai non de Ubay est Ubay ibn Ka‘b ibn Qaïs al-Ansâry al-Khazradjy et que son surnom est Abû al-Mundhir.

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui