Peut-on verser la Zakât à des hôpitaux qui l’utilisent pour soigner les indigents et les pauvres ? ?
Fatwa No: 87294

Question

Peut-on verser la Zakât à des hôpitaux qui l’utilisent pour soigner les indigents et les pauvres ? Est-il valide de la payer à des hôpitaux qui ne soignent que les musulmans ? Et qu’en est-il si ces hôpitaux soignent des musulmans et des non musulmans ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

 

La Zakât ne doit être payée qu’à l’une des huit catégories qu’Allah, exalté soit-Il, cite dans Son Livre en disant (sens du verset) :

 

« Les Sadaqâts ne sont destinés qu’aux pauvres, aux indigents, à ceux qui y travaillent, à ceux dont les cœurs sont à gagner (à l’Islam), à l’affranchissement des jougs, ceux qui sont lourdement endettés, à ceux qui sont dans le sentier d’Allah, et aux voyageurs (en détresse). C’est un décret d’Allah ! Et Allah est Omniscient et Sage » (Coran 9/60).

 

« … dans le sentier d’Allah » c’est-à-dire les combattants sur le sentier d’Allah, exalté soit-Il.

Sachez que la Zakât doit être donnée aux pauvres, et c’est à celui qui a le droit d’en profiter de la dépense pour pourvoir à ses besoins, en achetant de la nourriture, des boissons ou pour payer des soins médicaux.

 

Quant à ces projets caritatifs utiles, le musulman doit y contribuer par des aumônes volontaires et des legs pieux, mais la Zakât doit être exclusivement payée à ses ayants droit légitimes, et ceci que les hôpitaux en question soignent les pauvres et les misérables, les musulmans ou les non musulmans.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui