Dire « Âmîn » après les invocations télédiffusées
Fatwa No: 87297

Question

Dire « Âmîn » après les invocations télédiffusées, comme celles de l’imam le jour de la Station à Arafat, nous fait-il partager la récompense et profiter du résultat souhaité ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

 

Le fait de dire « Âmîn » après les invocations a été mentionné dans plusieurs hadiths. D’après Aïcha, qu’Allah soit satisfait d’elle, le Prophète () a dit :

 

« Les juifs ne vous envient pour rien autant que le fait de saluer autrui et de dire Âmîne à la fin des invocations » [Ibn Mâdja (Ibn Khuzayma : Sahîh)].

 

Et dans la narration d’ibn 'Abbâs, et de son père :

 

« Les juifs ne vous envient pour rien autant que le fait de dire Âmîne à la fin des invocations. Répétez donc fréquemment “Âmîn” » (Ibn Mâdja).

 

De son côté, Habîb Ibn Maslama al-Fahrani rapporta avoir entendu le Prophète () dire :

 

« Jamais un groupe de gens ne se réunit, certains invoquant Allah et les autres disant “Âmîn” sans qu’Allah ne les exauce » (Al-Hâkim).

 

Ces hadiths prouvent que celui qui dit « Amîn » obtient une grande récompense, et nous ne voyons pas de différence entre le fait d’entendre les invocations de la bouche même de celui qui les dit ou par le biais d’un haut-parleur, de la radio ou de la télévision, car ce ne sont que des médias qui transmettent le son.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation