La masturbation est-elle licite ou illicite ?
Fatwa No: 87581

Question

Je suis un jeune homme de 24 ans, et je ne suis pas encore marié pour certaines raisons. Le problème c’est que mon désir sexuel est intense, et pour l’assouvir sans avoir recours à la fornication, je me masturbe pendant la nuit. J’ai entendu le cheikh Yûsuf al-Qaradâwî qui a jugé cette habitude licite à la lueur du Coran et de la Sunna. J’espère que vous me disiez si la masturbation est licite ou illicite.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

 

Sachez, cher frère, que la solution radicale à votre problème est le mariage, même si vous êtes obligé de vous endetter pour vous marier. Si vous ne pouvez pas, essayez avec persévérance de remplir les conditions du mariage et, entre temps, de multiplier les jours de jeûne. Le Prophète () a dit :

 

« Ô vous les jeunes, que celui d’entre vous qui en a la capacité se marie, car cela incite davantage à baisser le regard et permet de préserver sa chasteté. Et que celui qui se trouve incapable de le faire, jeûne, car c’est pour lui une protection contre les tentations » (Boukhari et Mouslim).

 

Vous devez également fréquenter les gens vertueux et vous éloigner de ce qui peut enflammer votre désir. Vous devez donc employer votre temps à faire des choses utiles et vous méfier de l’oisiveté. Vous devez également vous adresser à Allah, exalté soit-Il, en vous en remettant à Lui et en implorant Son aide.

 

Quant à la masturbation, le Prophète () ne l’a pas conseillée aux jeunes ; et si elle comportait un profit quelconque, il la leur aurait recommandée. Le Prophète () a commandé aux jeunes gens soit de se marier, soit de jeûner, comme l’indique le hadith susmentionné. « […] jeûne, car c’est pour lui une protection contre les tentations », c’est-à-dire contre la fornication.

 

Selon les médecins, la masturbation entraîne des dégâts physiques et psychologiques, car elle épuise le corps, provoque la dépression, détourne celui qui s’y adonne de ses devoirs religieux et peut l’amener à commettre la turpitude. En fait, beaucoup d’hommes ont été atteints d’impuissance sexuelle à cause de cette mauvaise habitude, dont les effets n’apparaissent qu’après le mariage, si bien que le mariage de nombre d’entre eux a été voué à l’échec et s’est terminé par le divorce.

 

Quant au cheikh Yûsuf al-Qaradâwî, nous n’avons pas entendu qu’il juge licite la masturbation, et même si c’était son jugement, les preuves de la Charia passent avant les avis des oulémas, quel que soit leur savoir et leur mérite.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui