La Thora et l’Evangile mentionnés dans ce verset sont ceux qu’Allah a révélés et non ceux qui ont été falsifiés
Fatwa No: 87639

Question

Allah, glorifié soit-Il, dit (sens du verset) : « Dis : « Ô gens du Livre ! Vous ne vous fondez sur rien tant que vous n’appliquez pas à la lettre la Torah, l’Évangile et ce qui vous a été révélé de la part de votre Seigneur.» » (Coran 5/68)Comment cela pourrait-il être alors que nous savons que ces deux Livres ont été falsifiés même au temps du Messager d’Allah (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

La Thora et l’Evangile mentionnés sont ceux qu’Allah a révélés et non ceux qui ont été falsifiés. Ibn Taymiyya a dit dans al-Djawâb al-Sahîh  qu’ils n’ont pas le devoir de suivre ce qui a été abrogé et a fortiori ce qui a été falsifié. D’ailleurs, ils ne se conformeront pas à ces deux-là s’ils ne se conforment pas au Coran qui a été révélé, comme cela est dit à la fin du verset : « et ce qui vous a été révélé de la part de votre Seigneur » (Coran 5/68) « La cause de la révélation de ce verset fut qu’ils prétendirent tenir à ce qui était dit dans leurs Livres. Mais Allah leur répondit qu’ils n’accompliraient rien de valable jusqu’à ce qu’ils se conforment à la Thora, à l’Evangile et à ce qui leur avait été révélé, c’est-à-dire le Coran, et qu’ils ne fassent pas de différence entre les messagers. Ibn Djarîr al-Tabarî a dit en expliquant le verset (sens du verset) : « Ô gens du Livre ! Vous ne vous fondez sur rien … » signifie : de ce que vous prétendez accomplir, révélé par Mûsâ (Moïse), ô vous les Juifs, et ce que vous a apporté ‘Îsâ (Jésus) ô vous les Chrétiens (sens du verset) : « tant que vous n’appliquez pas à la lettre la Torah, l’Évangile et ce qui vous a été révélé de la part de votre Seigneur.» c'est-à-dire le Coran que Mohammed () vous a apporté en appliquant tout cela, en croyant à ce qui s’y trouve en croyant en Mohammed et en l’approuvant, et en reconnaissant que tout cela vient d’Allah, sans en rien réfuter et sans faire de différence entre les messagers en croyant en certains et non à d’autres, car ne pas croire en l’un signifie ne pas croire en les autres.

Ensuite il a rapporté ce hadith d’Ibn ’Abbâs qui dit : « Râfi‘ ibn Hârtha, Salâm ibn Michkam, Malik ibn al-Saïf et Râfi‘ ibn Huraymala allèrent trouver le Messager d’Allah () et lui dirent : «  Ô Mohammed, ne dis-tu pas que tu es de la même religion qu’Ibrâhîm (Abraham) et que tu crois en ce que nous avons dans la Thora et attestes qu’elle vient réellement d’Allah ? » --- «  Mais si, répondit le Messager d’Allah (), mais vous y avez fait des changements et avez renié le pacte pris sur vous, et caché ce qui vous a été ordonné de montrer aux gens et je désavoue vos innovations religieuses. »

Ils dirent : Nous croyons à ce que nous avons en main, nous sommes dans la vérité, nous n’avons pas foi en toi et nous ne te suivrons pas. Allah révéla alors ce verset (sens du verset) :

« Dis : « Ô gens du Livre ! Vous ne vous fondez sur rien tant que vous n’appliquez pas à la lettre la Torah, l’Évangile et ce qui vous a été révélé de la part de votre Seigneur. » Et ce qui t’a été révélé de la part de ton Seigneur ajoutera certes beaucoup à leur insoumission et à leur mécréance. Ne t’afflige donc pas pour un peuple de mécréants.» (Coran 5/68)

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation