Aider quelqu’un à embrasser l’Islam
Fatwa No: 87935

Question

Je suis une fille de 11 ans et je désire savoir comment je peux aider un garçon à embrasser l’Islam ? Mon aide serait-elle utile, car il y a un autre garçon qui l’initie un peu à l’Islam. comment puis-je l’aider à embrasser l’Islam ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

 

Nous devons tout d’abord vous remercier pour votre souci d’appeler les gens à Allah, exalté soit-Il, et nous implorons Allah, exalté soit-Il, de vous guider vers ce qu’Il aime et agrée.

 

Le moyen le plus approprié pour appeler ce garçon à Allah, exalté soit-Il, est de lui envoyer des livres qui parlent de l’Islam, ainsi que des CD convenant à sa situation. Vous pouvez également prendre contact avec les responsables du centre islamique de votre pays et les informer de la situation de ce garçon, et ils se chargeront de lui prêcher l’Islam. Vous pouvez aussi charger l’un de vos Mahrams, que ce soit votre frère ou votre père, de l’appeler à l’Islam, et vous aurez la récompense de tout cet effort, avec la volonté d’Allah, exalté soit-Il.

 

Sache, chère sœur, que la femme ne doit pas dépasser certaines limites, sous prétexte de l’appel à Allah, exalté soit-Il, ou des bonnes intentions, puis se trouve obligée de se réunir avec des hommes, à moins qu’elle ne se conforme aux normes de la charia, comme le port du voile, le fait d’éviter les tête-à-tête et la complaisance dans les paroles, entre autres attitudes dont les inconvénients sont supérieurs aux avantages. D’après Anas, , lorsque Abû Talha, qu'Allah soit satisfait de lui, encore polythéiste, demanda la main d’Umm Sulaym, qu’Allah soit satisfait d’elle, elle lui répondit : « On ne refuse pas un homme comme toi, mais tu es un mécréant et moi je suis une musulmane. Ce mariage sera donc illicite. Si tu embrasses l’Islam, ce sera ma dot et je ne t’en demanderai pas plus » (Al-Nasâ’i).

 

Vous devez savoir également qu’en appelant un non-musulman à l’Islam, il faut hiérarchiser les priorités, en commençant par le plus important, comme nous l’a montré le Prophète (). Lorsqu’il a () dépêché Mu'âdh ibn Djabal, , au Yémen, il lui a dit :

 

« Tu vas te rendre chez une gens faisant partie des Gens du Livre ; que la première chose à laquelle tu les appelles soit de proclamer l’unicité d’Allah, le Très Haut. S’ils la reconnaissent, informe-les qu’Allah leur a imposé cinq prières par jour. S’il prient, alors informe-les qu’Allah leur a imposé de payer un impôt qui sera prélevé sur les biens des riches et donné aux pauvres ; s’ils l’admettent également, alors prélève l’impôt sur leurs biens sans toucher à ce qu’ils ont de plus précieux » (Boukhari et Mouslim).

 

Ensuite, s’il veut embrasser l’Islam, il doit seulement proclamer les deux attestations de foi, car c’est le moyen de le faire. S’il les proclame, il deviendra musulman, avec les droits et les devoirs que cela implique.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui