Satan a-t-il appelé à l’adoration d’Allah ?
Fatwa No: 87943

Question

Ma question concerne Satan : comment avait-il appelé à l’adoration d’Allah, exalté soit-Il, alors qu’il avait refusé d’obtempérer à Ses ordres ? Je voudrais une réponse détaillée et les références ad hoc s’il vous plaît.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

 

En fait, ce sont l’orgueil et l’envie qui ont empêché Satan d’obtempérer aux ordres d’Allah, exalté soit-Il, Qui dit (sens des versets) :

 

·        « Et lorsque Nous demandâmes aux Anges de se prosterner devant Adam, ils se prosternèrent à l’exception d’Iblîs (Satan) qui refusa, s’enfla d’orgueil et fut parmi les infidèles » (Coran 2/34) ;

 

·        « [Allah] dit : “Qu’est-ce qui t’empêche de te prosterner quand Je te l’ai commandé ?”. Il répondit : “Je suis meilleur que lui : Tu m’as créé de feu, alors que Tu l’as créé d’argile” » (Coran 7/12).

 

Ibn al-Qayyim, qu'Allah lui fasse miséricorde, a expliqué : « La négligence des ordres divins est plus grave auprès d’Allah, exalté soit-Il, que la perpétration des interdits. Cela est dû à plusieurs raisons.

La première est ce qu’a mentionné Sahl ibn 'Abdillah au sujet de l’histoire d’Adam, , avec l’ennemi d’Allah Iblîs. Il a été interdit à Adam de manger d’un certain arbre, mais quand il l’a fait, Allah, exalté soit-Il, a accepté son repentir, tandis qu’Iblîs a eu l’ordre de se prosterner devant Adam et il a refusé, et Allah, exalté soit-Il, n’a pas accepté son repentir.

La seconde est que la perpétration du péché a souvent pour origine le désir et le besoin, alors que le refus d’obéir à l’ordre divin a souvent pour origine l’orgueil et la vanité. Or, quiconque ayant un brin d’orgueil dans le cœur n’entrera pas au Paradis, alors que celui qui meurt en monothéiste entrera au Paradis, même s’il avait forniqué ou volé ».

 

Nous n’avons aucune information qui prouve qu’Iblîs ait appelé à l’adoration d’Allah, exalté soit-Il, mais plutôt le contraire : il appelle à mécroire et à désobéir à Allah, exalté soit-Il, mais il désavouera l’homme le Jour de la Résurrection, après l’avoir poussé à la mécréance et à la désobéissance dans ce bas monde et l’avoir précipité en Enfer le jour de la Résurrection. Allah, exalté soit-Il, dit (sens des versets) :

 

·        « Ils sont semblables au Diable quand il dit à l’homme : “Sois incrédule”. Puis quand il a mécru, il dit : “Je te désavoue car je redoute Allah, le Seigneur de l’Univers” » (Coran 59/16) ;

 

·        « Et quand le Diable leur eut embelli leurs actions et dit : “Nul parmi les humains ne peut vous dominer aujourd’hui, et je suis votre soutien”. Mais, lorsque les deux groupes furent en vue l’un de l’autre, il tourna les deux talons et dit : “Je vous désavoue. Je vois ce que vous ne voyez pas ; je crains Allah, et Allah est dur en punition” » (Coran 8/48) ;

 

·        « Et lorsque le destin aura été accompli, Satan dira : “Allah vous a fait une juste promesse, et moi aussi je vous ai fait des promesses, mais c’était pour vous tromper. D’ailleurs, quelle autorité avais-je sur vous ? Il m’a suffi de vous appeler pour que vous me suiviez. Ne vous en prenez donc pas à moi ! Ne vous en prenez qu’à vous-mêmes ! Je ne puis vous être d’aucun secours, et vous n’êtes pour moi d’aucune utilité. Je vous renie de m’avoir jadis associé à Allah”. Que les négateurs subissent donc le châtiment implacable qu’ils méritent ! » (Coran 14/22).

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation