Le Diable lui fait imaginer Allah en personne
Fatwa No: 88297

Question

J’ai déjà posé la question sur ce qu’il faut faire lorsque le diable m’empêche de prier, et me suggère pendant la prière des choses qui courroucent Allah, exalté soit-Il. Ma question aujourd’hui concerne un problème semblable. À chaque fois que je dis : « Allâhu Akbar » (Allah est infiniment Grand) ou une formule similaire, le diable me fait imaginer un vieil homme barbu (comme un musulman) qui fait un signe de la main comme pour jeter un sort. Probablement, le diable veut me faire croire que ce vieil homme est Allah, exalté soit-Il – qu’Allah nous en préserve – mais je sais très bien qu’il n’est pas Allah. Comment mettre fin à ces imaginations et suggestions ? Existe-t-il une invocation qui pourrait m’aider?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

 

'Uthmâne ibn Abil-'Âs, , a dit un jour au Prophète () : « Le diable vient me troubler pendant ma prière et ma récitation (du Coran) ». Le Prophète () lui répondit alors :
« C’est un diable appelé Khinzab. Ainsi si tu sens sa présence, cherche refuge auprès d’Allah et crache (sans émettre de salive) à ta gauche ».
'Uthmâne a dit : « J’ai appliqué ce conseil et Allah m’a débarrassé de ce diable » (Mouslim).

 

Ce hadith indique quelques procédés qui nous protègent contre ces suggestions et fantasmes, dont en premier lieu la pratique assidue de la religion, l’évocation récurrente d’Allah, exalté soit-Il, l’empressement à accomplir la prière au début de son temps prescrit, le recueillement pendant la prière en faisant tous les efforts pour cela. De plus, vous ne devez pas prêter intérêt à ces illusions, car d’après Abû Hurayra, , le Prophète () lui a dit un jour :

 

« Les gens ne cesseront pas de s’interroger sur la création jusqu’à dire : “Et Allah, qui L’a donc créé ?”. Celui qui rencontre ce genre de question doit dire : “Je crois en Allah” » et dans une autre narration : « Quand il en arrive là, l’homme doit implorer la protection d’Allah, exalté soit-Il, et s’arrêter là » (Mouslim).

 

Expliquant ce hadith, al-Nawawi a précisé : « Lorsque l’homme a ce genre de suggestions, il doit recourir à Allah, exalté soit-Il, pour repousser leur mal et ne plus y penser. Il doit être conscient que ces idées proviennent du diable qui cherche à le corrompre et à le tromper. Ainsi, il doit les interrompre en s’occupant d’autres choses ».

 

Sachez que ces suggestions ne vous nuisent pas tant que vous les détestez et les repoussez, et qu’elles sont plutôt une preuve de votre foi. D’après Abû Hurayra, , Certains Compagnons sont allés dire une fois au Prophète () :

- « Nous avons des pensées dont nous n’osons pas parler ».

- « Avez-vous vraiment de telles pensées ? », leur a demandé le Prophète ().

- « Oui », ont-ils affirmé.

- « C’est la marque manifeste de votre foi », lui a-t-il répondu (Mouslim).

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation