Que dit l’Islam concernant la version chrétienne de la crucifixion de Jésus ?
Fatwa No: 88424

Question

Selon la doctrine chrétienne, Isâ (Jésus), ‘Alaihi Assalam, est apparu après avoir été crucifié et a rendu visite à certains de ses disciples durant les trois jours qui ont suivi sa crucifiction. Les chrétiens prétendent avoir vu les traces de crucufiction sur les mains de Isâ, ‘Alaihi Assalam. L'Evangile n'en dit pas plus. Que dit l'Islam au sujet de ces prétentions et comment pouvons-nous expliquer cet événement aux non-musulmans ? Je sais parfaitement qu'Allah, exalté soit-Il, n'a permis à personne de crucifier Son prophète Isâ (Alaihi Assalam).

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses compagnons :

 

Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) : « Pour Allah, Jésus est comme Adam qu'Il créa de poussière, puis Il lui dit "Sois" : et il fut. » (Coran 3/59) A la lumière de ce verset, le musulman croit au fait que Isâ, ‘, est le serviteur d'Allah, exalté soit-Il, et Son messager de même qu’il croit qu'il est une créature d'Allah, exalté soit-Il, comme les autres si ce n'est qu'Allah, exalté soit-Il, l’a créé en lui donnant une mère, mais pas de père, au même titre qu’Il a  créé Adam, ‘, sans père ni mère et qu’Il a créé Eve en lui donnant un père, mais pas de mère. Le musulman rejette la croyance des chrétiens selon laquelle Isâ, ‘, fils de Maryam (Marie), a été crucifié puis enterré avant d’être ressuscité, car Allah, exalté soit-Il, a sauvé Isâ, ‘, tout comme Il a sauvé Nûh (Noé), Ibrahîm (Abraham) et Mûsâ (Moïse), ‘Alaihim Assalam. Allah, exalté soit-Il, dit dans le Coran que Isâ, ‘, n’a pas été tué ni crucifié, mais qu'Il, exalté soit-Il, a fait en sorte qu’un homme lui ressemble et les gens ont pris ce dernier pour Isâ, ‘, alors qu'il n'en était rien. Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) : « [...] Or, ils ne l'ont ni tué ni crucifié ; mais ce n'était qu'un faux semblant ! [...] » (Coran 4/157) Il ne fait donc aucun doute que ce qu'Allah, exalté soit-Il, dit est la vérité. Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) : « [...] Et qui est plus véridique qu'Allah en parole ? » (Coran 4/122)

 

De plus, cela est en accord avec le bon sens et la logique. En effet, comment Isâ, ‘, aurait-il pu être une divinité alors qu’il n’a pas pu éviter la crucifiction ? Comment aurait-il pu mourir et être enterré comme toute créature faible et impuissante s’il avait été une divinité ? Cela est totalement illogique.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation