Travailler pour une compagnie qui distribue des cadeaux par tirage au sort
Fatwa No: 88500

Question

Je travaille sur un projet de fourniture de services aux utilisateurs des téléphones mobiles auxquels notre société donne des billets dont le nombre est proportionnel à leur temps d’utilisation de ces téléphones. Après un certain temps, un tirage est accompli et le gagnant reçoit un gros lot, par exemple une automobile ou un vélomoteur. Je travaille dans ce projet qui sera bientôt terminé, est-ce que la paye que je reçois est licite ? Il est temporaire et je ne peux le quitter parce qu’ensuite je passerai à un autre projet. Que dois-je faire avec l’argent que j’ai reçu de ce projet ? Mon travail dans ce projet est très nécessaire.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses compagnons :

Ces compagnies distribuent ces gros lots pour écouler leurs marchandises et les oulémas contemporains divergent à ce sujet, certains le permettent et d’autres non. L’avis prévalent est la permission à condition que la personne achète ce dont elle a besoin au prix du marché sans augmentation, et que cela ne comporte pas de tricherie et de fraude. Il est peut être approprié de mentionner ici la décision du Comité islamique de Fiqh qui s’est tenu à Doha en 1423 H. 2003 après J.C. à propos des prix distribués par les magasins commerciaux et où il a été dit : « Il n’y a pas de mal à ce que ceux qui distribuent des prix en tirent profit pour écouler leurs marchandises au moyen de concours sans faire de profits matériels et à condition que le prix des lots ou une partie de ce prix ne soit pas payé par les concurrents et qu’il n’y ait ni tricherie, ni fraude ni trahison vis-à-vis des consommateurs. »

Là-dessus, il n’y a pas de mal à s’associer à ce tirage si les règles mentionnées sont respectées, sinon ce travail sera illicite.

Il n’y a pas de mal non plus à travailler dans le cadre de ce projet au sein des compagnies de télécommunication et le salaire reçu en contrepartie est licite si Allah le veut.

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation