Ses parents s’opposent à son mariage avec une femme divorcée
Fatwa No: 89583

Question

Mon frère de 31 ans est amoureux d'une femme divorcée. Mes parents refusent qu'il l'épouse. Ils ont accompli trois fois la prière d'istikhâra (prière de consultation d'Allah) dans l'intérêt de leur fils, mais le résultat a été que ce mariage ne devait pas avoir lieu. Aujourd'hui, mes parents ne peuvent plus aider mon frère après le résultat de leur prière de consultation. Ce mariage est-il donc possible et est-ce un péché d'aller à l'encontre du résultat de la prière d'istikhâra qui a été accomplie par trois fois ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

 

Si cette femme est pieuse et de bonne moralité, votre frère doit s'efforcer de convaincre ses parents d'accepter qu'il l'épouse, car le fait qu'elle soit divorcée n'empêche en rien qu'il l'épouse du point de vue de la Législation islamique. Ses parents doivent donc accepter qu'il l'épouse. De plus, étant donné qu'ils ont accompli la prière d'istikhâra concernant le fait qu'il épouse cette femme, il ne résultera, si Allah le veut, que du bien de ce qui sera décidé, qu'il s’agisse du mariage ou du non mariage... Tels sont les fruits de la prière d'istikhâra que certains savants ont décrite comme le fait de demander à Allah, exalté soit-Il, de choisir ce qu'il y a de mieux pour Son serviteur.

 

La sensation d'apaisement ou non résultant de l'accomplissement de la prière d'istikhâra est une chose qu'il est difficile de déterminer, car un certain penchant vers une chose peut survenir avant même d'accomplir la prière d'istikhâra, laissant ainsi croire que cet apaisement résulte de l’Istikhâra. C'est pourquoi il n'y a aucun mal à aller à l'encontre de cette sensation d'apaisement ou de son contraire, car elle est habituelle lors de l'accomplissement de la prière d'istikhâra tout comme le songe qui est une chose habituelle, mais sur laquelle il ne faut pas s'appuyer, car l'objectif essentiel de la prière d'istikhâra est de faciliter la chose pour laquelle on consulte Allah.

 

Nous attirons ici votre attention sur le fait que si vos parents persistent à refuser que votre frère épouse cette femme, il doit alors leur obéir, car l'obéissance envers eux dans le bien est pour lui un devoir alors que se marier avec cette femme en particulier ne l'est pas. De plus, il se peut qu'Allah, exalté soit-Il, lui accorde une autre femme qui sera meilleure encore.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui