Obliger les gens à fermer leurs magasins au moment de la prière est-il un acte louable ?
Fatwa No: 89672

Question

Est-ce correct ou incorrect d’obliger les gens à fermer leurs magasins au moment de la prière, comme on fait en Arabie Saoudite ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

 

Obliger les gens à fermer leurs magasins au temps de la prière est un acte louable du point de vue de la charia, car l’accomplissement de la prière est le plus important pilier de l’Islam après la proclamation des deux attestions. Donc, commander aux gens de l’accomplir et les obliger à rejoindre la prière en commun s’inscrit dans le cadre de la prescription du bien. Si on laissait les gens dans leurs magasins à l’heure de la prière sans les obliger à les fermer, nombre d’entre eux rateraient la prière et le commerce les détournerait de l’évocation d’Allah, exalté soit-Il, ce qu’Allah, exalté soit-Il, n’aime ni n’agrée. Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) :

 

« Des hommes que ni le négoce, ni le troc ne distraient de l’invocation d’Allah, de l’accomplissement de la Salât » (Coran 24/37).

 

Et le Prophète () a dit :
« La prière de celui qui entend l’appel à la prière et n’y répond pas est invalide à moins qu’il n’ait une excuse » [Ibn Mâdja et ibn Hibbân (al-Albâni : Sahîh)].

 

Ainsi, celui qui entend l’appel à la prière doit l’accomplir en commun à la mosquée, et celui qui s’attarde dans son accomplissement doit y être contraint par le détenteur de l’autorité, car le Prophète () a dit :
« Non, par Celui Qui tient mon âme dans Sa main ! Jusqu’à ce que vous les ameniez par la force à ce qui leur incombe »
(Al-Tirmidhi et Abû Dâwûd).

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation