Le mariage avec une femme enceinte du Zina
Fatwa No: 89679

Question

Une femme a commis la fornication et est tombée enceinte. Deux mois après, elle s’est mariée avec un jeune homme qui ne sait rien de sa grossesse. Un mois après son mariage, l’homme avec qui elle a forniqué a exprimé sa volonté de se marier avec elle. Quelles sont les mesures qu’il faut prendre dans ce cas ? Le mariage de cette femme est-il valide ou invalide ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

 

Les jurisconsultes ont divergé à propos du mariage de la fornicatrice enceinte, mais selon l’avis prépondérant, son mariage est illicite, à moins de remplir deux conditions : elle doit se repentir de la fornication, et observer un délai de viduité qui s’achève avec l’accouchement. Cependant, puisque le mariage de cette femme avec ce jeune homme a eu lieu, elle est devenue effectivement son épouse, compte tenu de l’avis qui juge valide ce mariage dans ce cas. Et puisque cette femme est devenue l’épouse d’un homme, un autre homme ne peut demander sa main ni l’épouser, même si c’est l’homme avec qui elle a commis la fornication.

 

En l’occurrence, nous devons mettre l’accent sur deux points :

 

1- La femme et l’homme qui ont commis la fornication doivent se repentir et éviter tout ce qui peut conduire à ce péché majeur.

 

2- L’enfant issu de la fornication est affilié à sa mère et non pas à l’homme qui s’est marié avec elle, ni avec l’homme avec qui elle a forniqué.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui